Football : Coupe du Faso : l’ASFA-Yennenga fête son trophée à Zempasgo

Les dirigeants de l’ASFA-Y contemplant le trophée de la coupe du Faso.

L’ASFA-Yennenga, vainqueur de la 34e coupe du Faso, le dimanche dernier, a présenté, le lundi 21 juin sur son terrain d’entraînement à Zempasgo (quartier de Ouagadougou), son trophée à ses dirigeants et supporters. Une cérémonie festive qui s’est déroulée en présence des dignitaires du club.

Le terrain d’entraînement de l’ASFA-Yennenga était bondé de monde le soir du lundi 21 juin 2021. Plusieurs supporteurs dansant et agitant des drapeaux « jaune et vert », les couleurs du club, au rythme d’un orchestre mobilisé pour la circonstance, ont effectué le déplacement de Zempasgo pour fêter la victoire de la veille. Le président d’honneur du club, Seydou Diakité de jaune et vert vêtu, le conseiller Simon Kafando, Mme Diallo Kouba Mayouré dite Maman ASFA (présidente d’honneur), le vice-président du comité central chargé de la section football El hadj Seydou Kabré, le vice-président chargé de la coordination des supporteurs El hadj Ablassé Yaméogo et bien d’autres « bonnets rouges » de l’équipe ont pris place dans la cours du terrain d’entraînement pour savourer la victoire du club dans une ambiance euphorique. Le Président du conseil d’administration (PCA), qui n’est autre que le maire de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, fit son entrée sous les ovations des supporters.

Il fait un tour pour saluer quelques dirigeants et supporteursavant de prendre place. Un porte-char équipé d’écran géant, de groupe électrogène et de matériel de sonorisation fit son entrée également et commence alors une animation musicale, suivie de quelques belles actions de la finale de la veille. Pendant ce temps, l’entraîneur Albert Bambara et ses adjoints sont sur la pelouse pour une séance de décrassage avant de rejoindre le grand groupe pour le show final. La pluie menace et il faut faire vite. Le président du bureau central, Armand Kaboré, prend la parole pour haranguer le public et féliciter le travail abattu par l’encadrement technique et les joueurs. « Si quelqu’un disait en début de cette compétition qu’on allait la remporter certains n’allaient pas croire. Dieu a été de notre côté et nous a permis de remporter ce trophée. Merci à vous chers acteurs », a-t-il dit avant que le vice-président chargé de la coordination des suppor-teurs, Ablassé Yaméogo, ne félicite à son tour les joueurs. Le dernier mot est revenu au PCA, Armand Béouindé.

« Vous voyez qu’on est capable de faire de grandes choses », a-t-il lancé avant de poursuivre, « il suffit qu’on se donne main dans la main pour regarder dans la même direction ». « La saison n’est pas encore bouclée car il reste encore deux journées. Actuellement nous sommes 6e et nous demandons aux joueurs de tout faire pour éviter la descente. Il faut au moins garder cette 6e place avant de voir l’avenir. Nous allons renforcer l’équipe en recrutant pour la campagne africaine à venir », a-t-il ajouté. C’est pendant le discours du PCA Béouindé que la pluie s’est invitée à la fête et a dispersé le monde. Pour remporter cette coupe du Faso, (la 5e de son histoire), l’ASFA-Y a battu les Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso par la plus petite des marges. Ce titre ouvre la porte aux « Jaune et vert » pour la coupe de la Confédération africaine de football la saison prochaine.

Adama SALAMBERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.