Conférence annuelle des services du Trésor : La digitalisation au service d’un système financier performant

La ministre déléguée en charge de l’aménagement du territoire et de la prospective, Pauline Zouré : « Il apparait légitime pour le Trésor public de proposer des solutions afin d’offrir des services de qualité aux usagers».

Le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, à travers la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique, a organisé la 23e Conférence annuelle des services du Trésor, les 26 et 27 novembre 2021, à Ouagadougou, sous le thème : « La transformation digitale du Trésor public : défis et perspectives ».

Le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement poursuit sa volonté de modernisation de ses services afin de relever les défis du moment, de bâtir une administration finan-cière performante, répondant efficacement aux besoins des usagers. Dans l’objectif de trouver des voies et moyens pour relever ce challenge et être en phase avec l’évolution technologique, ce département, à travers la direction générale du trésor et de la comptabilité publique, a organisé la 23e Conférence annuelle des services du trésor (CAST) les 26 et 27 novembre 2021, à Ouagadougou, sous le thème : « La transformation digitale du Trésor public : défis et perspectives ».

Selon le président du comité d’organisation, Célestin Santéré Sanon, par ailleurs directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, la CAST constitue un cadre d’examen des thèmes d’intérêt majeur pour le Trésor public, pour l’amélioration de la qualité des services offerts aux usagers. Pour lui, le choix de se pencher sur la problématique de la dématérialisation de l’administration financière s’impose, surtout dans un monde plus que jamais connecté, où le digital est devenu la norme, une composante indispensable de l’offre de service de toute organisation, publique ou privée.

« Ce thème revêt un grand intérêt pour notre administration au regard de son rôle de gestionnaire des deniers publics et de garant de la trésorerie de l’Etat. Il nous revient de saisir l’occasion pour faire un état des lieux sans complaisance afin d’en dégager des perspectives pour non seulement alléger les tâches des collaborateurs, mais également offrir des services de qualité aux usagers », a soutenu M. Sanon.

Une administration innovante

Les agents du Trésor sont invités à formuler des recommandations pertinentes susceptibles
de renforcer le processus de digitalisation.

Pour la ministre déléguée chargée de l’aménagement du territoire et de la prospective, Pauline Zouré, le ministère en charge des finances a vite compris la nécessité d’aller vers la numérisation de ses services. Ainsi, il s’est engagé dans la mise en place de plusieurs logiciels, notamment sont la Comptabilité Intégrée de l’Etat (CIE), le Système de Gestion des Dépôts de Fonds (SGDF) et le Logiciel des Postes Comptables à l’Etranger (LPCE). Mais malgré les acquis, des insuffisances demeurent. Il s’agit, entre autres, de la faible intégration entre certaines applications, l’obsolescence des technolo-gies utilisées pour le développement des premières applications, de la non automatisation de certains processus métiers.

« Dans ce contexte, il apparait légitime pour le Trésor public de se pencher sur les insuffisances afin de proposer des solutions qui lui permettront de mieux se positionner comme une administration innovante, et offrant des services de qualité aux usagers et à ses partenaires », a souligné la ministre. Pour elle, cette conférence constitue donc une tribune pour faire l’état des lieux sans complaisance de la digitalisation des services du Trésor afin d’en dégager des perspectives qui lui permettront d’atteindre ses objectifs et de contribuer ainsi à la mise en œuvre réussie du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES II).

Pour ce faire, outre le thème central, les agents du Trésor ont organisé leurs analyses, réflexions pour la mise en place d’un système financier fiable et performant, autour de deux sous-thèmes : « Cadre juridique et institutionnel face aux défis de la digitalisation », « le système d’information du Trésor public face aux défis de la digitalisation ».

Mahamadi SEBOGO

Windmad76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.