Contrôle sanitaire : le LNSP publie la liste des structures en règle

Le LNSP invite les structures à joindre le rapport d'étude environnementale validé et l'autorisation d'implantation pour toute demande de protocole

A la date du vendredi 22 avril 2022, le Laboratoire national de santé publique (LNSP) a répertorié 93 structures exploitant de l’eau de forage conditionnée à jour de l’obligation de contrôle sanitaire.

Le communiqué y relatif cite nommément 29 marques d’eau dans les Hauts-bassins, 28 structures de la région du Centre, 07 dans la Boucle du Mouhoun, 06 dans le Centre-sud, 05 au Centre-est, 05 au Centre-nord, 04 dans le Plateau central, 04 au Nord, 03 au Centre-ouest et 02 dans les cascades. L’Est, le Sahel et du Sud-ouest sont marquées néant.

S’agissant des huiles alimentaires, seule la SN/CITEC avec la marque SAVOR est citée comme faisant l’objet d’un contrôle sanitaire régulier du LNSP.

Depuis la création du LNSP, l’eau du réseau de l’ONEA es régulièrement contrôlée, indique le communiqué du DG.

En mai 2021, le LNSP interpellait déjà les producteurs d’eaux préemballées sur les bonnes pratiques en matière de production. A cette occasion, l’institution a révélé que 250 marques d’eaux sont vendues sur la place publique alors que seulement 80 ont un protocole d’accord avec le laboratoire et se font contrôler régulièrement.

Aussi, le directeur général du LNSP met-il en garde « ceux qui usent de fausses déclarations publicitaires ou inscrivent abusivement sur leurs emballages la mention – soumise au contrôle du LNSP – ou toute autre mention similaire ».

Le communiqué précise par ailleurs que l’eau de l’ONEA est régulièrement contrôlée par les services techniques du LNSP depuis la création du Laboratoire.

Fabé OUATTARA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.