Faso music awards 2021 : Les organisateurs dévoilent le menu

Le point des préparatifs de la cérémonie a été fait par le comité d’organisation.

Le organisateurs des Faso Music Awards ont animé, le jeudi 11 mars 2021 à Ouagadougou, une conférence de presse. La tenue de VIIIe édition de l’événement le 20 mars prochain était au menu de la rencontre.

Placée sous le thème : «Musique et révolution numérique: Défis et opportunités pour les artistes», la VIIIe édition de la cérémonie de distinction des Faso Music Awards (FAMA) se tiendra le 20 mars prochain dans la capitale burkinabè. Le comité d’organisation de la cérémonie de distinction a rencontré, à cet effet, le jeudi 11 mars 2021 à Ouagadougou, les Hommes de médias. Les FAMA, visent, a rappelé leur promoteur, Youssef Ouédraogo, à encourager les créateurs, les professionnels de la filière musique et créer un cadre de partage de l’excellence culturelle.

Pour cette VIIIe édition, 24 professionnels, a-t-il annoncé, ont été répartis dans huit catégories de prix principaux (producteurs phonographes, réalisateurs de vidéo-clip, graphistes, promoteurs de spectacle, managers d’artistes, arrangeurs, artistes, journalistes culturels). A cela s’ajoutent, a poursuivi M. Ouédraogo, d’autres prix spéciaux. Il s’agit, a-t-il précisé, de récompenses réparties dans cinq catégories à savoir, chanson de sensibilisation COVID-19, concept COVID-19, tube de l’année, prix de l’Ambassade du Maroc et jeune maître de cérémonie. Cette année, le grand trophée des FAMA mettra aux prises, a-t-il dit, trois nominés que sont Freeman Tapily (artiste-chanteur), Honoré Bambara (promoteur de Miss université) et KPG (artiste-conteur).

Au cours de cette nuit de distinction, l’un de ces nominés sera, a affirmé M. Ouédraogo, qualifié de « personnalité culturelle en général, mais en particulier dans le secteur de la musique, et dont l’action profite à l’ensemble des acteurs culturels et interpelle le grand public par son caractère innovant. Son action doit être unanimement reconnue par les membres du jury ». En marge de la cérémonie prévue le 20 mars à Royal Beach Hôtel, se tiendra le traditionnel FAMA Off, le 19 mars 2021 à l’Université Joseph-Ki-Zerbo (UJKZ). «C’est la scène musicale tremplin, ouverte aux artistes émergents en vue de les promouvoir», a-t-il expliqué. En outre, dans le cadre de cette VIIIe édition des FAMA, un panel débat, ont annoncé les organisateurs, sera initié le 18 mars 2021 à l’UJKZ, autour du thème : « L’art et la culture, facteurs de résilience ».

W. Aubin NANA
nanaubin@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.