44e session du comité du patrimoine mondial de l’UNESCO: 34 nouveaux sites inscrits

Fuzhou, la capitale de la province chinoise du Fujian a abrité les 30 et 31 juillet 2021 la 44e session du comité du patrimoine mondial de l’UNESCO.

34 nouveaux sites comprenant comprennent 29 sites culturels et cinq sites naturels viennent d’être inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’était lors de la 44e session du comité du patrimoine mondial de l’institution onusienne qui s’est déroulée les 30 et 31 juillet 2021, à Fuzhou, dans la province du Fujian en Chine. Ce qui porte actuellement le nombre total de sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO à 1154. La Chine a enregistré deux nouveaux inscrits que sont « Quanzhou : emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan » au Fujian, portant à 56 le nombre de sites du patrimoine mondial dans le pays. A l’occasion, la réserve naturelle nationale de Wulipo à Chongqing, en Chine, est officiellement devenue une partie du site du patrimoine mondial de Shennongjia au Hubei après une modification mineure des limites de Shennongjia au cours de la session.

Lors de la session dirigée par le président de la 44e session du comité du patrimoine mondial, Tian Xuejun, vice-ministre chinois de l’Education et directeur de la Commission nationale chinoise pour l’UNESCO, le comité a examiné plus de 200 rapports sur l’état de conservation des biens du patrimoine mondial.  Il a reconnu trois biens, à savoir la Grande Muraille de Chine, le parc national de Taï et le parc national de la Comoé, tous deux en Côte d’Ivoire, comme exemples de conservation et de gestion. Le comité a également pleinement reconnu les progrès réalisés par le parc national de la Salonga en République démocratique du Congo dans l’élimination des menaces de guerre et de braconnage et a accepté à l’unanimité de le retirer de la liste du patrimoine mondial en danger. Par contre, le comité a décidé de retirer le port marchand de Liverpool du Royaume-Uni de la liste du patrimoine mondial. Il s’agit du premier site du patrimoine mondial supprimé ces dix dernières années.

Une coopération internationale plus étroite

En adoptant la déclaration de Fuzhou, la 44e session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO a appelé à une coopération internationale plus étroite dans le cadre du multilatéralisme. « La Déclaration de Fuzhou réaffirme l’importance de la protection du patrimoine mondial et de la coopération internationale, ainsi que la nécessité de travailler et d’agir ensemble pour lutter contre le changement climatique », a souligné Tian Xuejun. Sur la même lancée, elle a exhorté au renforcement de l’éducation, au partage des connaissances et à l’application des nouvelles technologies en matière de patrimoine mondial. Selon le président de la 44e session du comité du patrimoine mondial, Tian Xuejun, la session a mis en œuvre la stratégie mondiale de priorité à l’Afrique de l’UNESCO. M. Tian a confié que la session avait fait des progrès significatifs dans la réforme des procédures de candidature des biens. A partir de septembre 2023, a-t-il précisé, une pré-évaluation sera nécessaire pour faciliter la communication entre le comité et les organes consultatifs à un stade précoce de la nomination.

En rappel, c’est la session, initialement prévue pour 2020, mais qui avait été reportée en raison de la COVID-19 pour se tenir cette année afin de passer en revue les ordres du jour de 2020 et de 2021.

                                                                                               Une synthèse de

                                                                                                 Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.