Championnat de log lift : Iron Biby en possession des clés de sa villa

Le directeur général du Centre de gestion des cités (CEGECI), Boureima Tiombiano, mandaté par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, a officiellement remis les clés de la villa du gouvernement, le lundi 27 septembre 2021, à Bobo-Dioulasso au champion du monde en soulever de bûche, Cheik Al-Hassan Sanou dit Iron Biby. Logée dans la cité en construction au secteur 18 de la cité de Sya, la villa se compose de trois chambres, d’un salon, d’une cuisine interne, de deux toilettes internes et de deux terrasses.

Le jeudi 23 septembre dernier, le nouvel homme fort du monde en soulever de bûche, Cheik Al-Hassan Sanou dit Iron Biby, a été successivement reçu par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré. Des audiences à l’issue desquelles le gouvernement lui avait promis une villa F4 à Bobo-Dioulasso, sa ville natale. C’est chose faite.

A travers le Centre de gestion des cités (CEGECI), le ministère en charge de l’habitat a trouvé une villa pour l’homme, le plus fort du monde, à la cité en construction au secteur 18 de Bobo-Dioulasso. Mandaté par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Bénéwendé Stanislas Sankara, le directeur général du Centre de gestion des cités (CEGECI), Boureima Tiombiano, a officiellement remis les clés du logement à celui-là qui a battu le record du monde de 228 kg vieux de 16 ans en soulevant une bûche de 229 kg, le samedi 18 septembre 2021 à Glasgow en Écosse lors du challenge de log lift.

La villa du champion du monde de log lift a coûté 30 000 000 FCFA au gouvernement burkinabè selon le directeur général du CEGECI.

« Nous sommes venus remettre de façon concrète la villa que le Premier ministre avait promis à Iron Biby d’il y a moins d’une semaine. A partir de cet instant c’est sa villa. Il peut y aménager », a laissé entendre Boureima Tiombiano. « Cette villa est pour tout le peuple burkinabé qui, sans son soutien et son encouragement, je n’allais pas atteindre cette performance. Je suis content par ce geste du gouvernement après celui de Hugues Fabrice Zango (ndlr le prier médaillé olympique du Burkina aux jeux olympiques de Tokyo 2020) », s’est réjoui Iron Biby estimant que ce geste du gouvernement va galvaniser d’autres athlètes à hisser haut le drapeau du Burkina Faso dans d’autres disciplines. Les clés en main, le champion du monde, bien que content de cette reconnaissance du gouvernement, a regretté que son papa ne soit pas de ce monde pour récolter avec lui « les fruits de ce qu’il a semé ». « J’aurais aimé que le Papa soit là pour voir cette réussite. Malheureusement il n’est plus.

Mais toujours est-il que ce sont les fruits de ses œuvres. Il m’a bien formé pour me permettre d’atteindre ces résultats », a regretté le champion du monde qui a perdu son géniteur le 21 août 2021 à Bobo-Dioulasso. Bâtie sur une superficie d’environ 300 m2, cette villa de trois chambres, d’un salon spacieux, d’une cuisine interne, de deux toilettes internes et de deux terrasses, a coûté au gouvernement, la somme de 30 000 000 FCFA, selon le DG du CGECI. Pour mémoire, le samedi 25 septembre 2021, à son arrivée, la population de Sya avait réservé un accueil grandiose à Iron Biby pour avoir honoré le Burkina Faso en général et la ville de Bobo-Dioulasso en particulier à cette compétition mondiale de log lift.

Kamélé FAYAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.