Enrôlement des Burkinabè du Niger : La délégation spéciale de Niamey prête à soutenir l’opération

Présent au Niger pour le lancement officiel de l’enrôlement biométrique des Burkinabè vivant au Niger, le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrebeogo, a rendu une visite de courtoisie au président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, Mouctar Mamadou, le jeudi 28 février 2019.

Le ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur a besoin de l’accompagnement des autorités nigériennes en général et de celles de la ville de Niamey en particulier pour la réussite de l’opération d’enrôlement des compatriotes résidant au Niger, qui va se dérouler du 28 février au 14 mars 2019.

Pour ce faire, le premier responsable du département ministériel Paul Robert TIendrebeogo a rendu une visite de courtoisie au président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, Mouctar Mamadou dans la matinée du jeudi 28 février 2019. « Nous sommes en train de lancer une opération qui va nécessiter la mobilisation de nos compatriotes.

Ce qui va certainement poser des problèmes d’encadrement, d’occupation d’espace et de sécurité. Nous avons donc besoin du soutien des autorités nigériennes pour relever tous ces défis », a-t-il indiqué. Sa doléance a trouvé oreille attentive auprès du président de la délégation spéciale de la ville de Niamey qui a promis soutenir le processus dans la limite de ses possibilités. Il a félicité le gouvernement burkinabé pour cette initiative qui témoigne, selon lui, du haut niveau de démocratie et d’ouverture du pays.

Il s’est par ailleurs réjoui du choix porté sur sa ville pour abriter le lancement d’une telle opération. Pour lui, cela est un bel exemple d’intégration qui vient confirmer l’excellence des rapports entre le pays de Mahamadou Issoufou et celui de Roch Marc Christian Kaboré. « Le Niger est et restera un pays frère du Burkina Faso. Nous n’avons aucun problème avec la communauté burkinabé vivant ici et il n’y a pas de raison que ça change », a-t-il déclaré.

Nadège YAMEOGO
(Depuis Niamey au Niger)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.