Opération «Otapuanu» à l’Est : le ministre Chériff Sy «monte au front»

Le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Moumina Chériff Sy, a rendu visite, le jeudi 21 mars 2019, à Fada N’Gourma, au commandement de l’opération pour la sécurisation de l’Est et du Centre-Est, baptisée «Otapuanu».

Le 34e Régiment interarmes (RIA) de Fada N’Gourma, siège de l’opération «Otapuanu» (coup de foudre en gulmacema), a reçu un hôte de marque, le jeudi 21 mars 2019. En effet, le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Moumina Chériff Sy, y était pour prendre le pouls de cette opération de sécurisation de l’Est et du Centre-Est du Burkina Faso. En treillis Otapuanu, comme l’on a qualifié la nouvelle tenue militaire apparue à la faveur de l’opération, il a eu, à huis clos, une heure de briefing avec le Chef d’Etat-major général des armées, le général de brigade Moïse Miningou. Avec le colonel-major Vinta Somé, le stratège de l’opération, il s’est imprégné de la gestion intellectuelle de cette mission d’envergure. A l’issue des échanges intimes, M. Sy s’est dit satisfait et fier de ses hommes pour le travail «patriotique» qu’ils abattent au quotidien. «L’objectif est de rétablir l’autorité de l’Etat, de faire prévaloir ses symboles et de rouvrir toutes les écoles fermées pour fait d’insécurité», a-t-il expliqué.

Ainsi, pour lui, vu les résultats engrangés à mi-chemin, le bout du tunnel n’est plus loin. «Aujourd’hui, les forces du mal et leurs représentants sont dans le désarroi. Cela signifie que le travail en cours porte ses fruits. Mais nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment», a-t-il affirmé. Selon l’hôte du jour, cette lueur d’espoir est à mettre à l’actif d’hommes «courageux, déterminés, audacieux, dévoués et professionnels».

Le ministre Sy a traduit la reconnaissance et le soutien du gouvernement aux Forces de défense et de sécurité (FDS), sur le champ du combat pour la défense de la nation.
Par ailleurs, il s’est réjoui des actions civilo-militaires comme l’établissement gratuit des cartes nationales d’identité, menées à la faveur de l’opération. Au sujet du couvre-feu, en vigueur du 6 mars au 20 avril 2019, de 19h à 6h, le ministre Sy a demandé l’indulgence des populations. «Il appartient à l’autorité politique, administrative et militaire de décider au fur et à mesure que les choses évoluent de suspendre le couvre-feu ou de le maintenir », a-t-il argué.

Joanny SOW

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.