Soutien aux déplacés : L’Egypte offre 1,5 tonne de médicaments

L’ambassade d’Egypte a offert 1,5 tonne de médicaments d’une valeur d’environ 40 millions F CFA au ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire qui l’a, à son tour, remis au ministère de la Santé, le lundi 27 mai 2019, à Ouagadougou.

La République arabe d’Egypte, un «pays ami et frère» du Burkina Faso, est à ses côtés en ces moments difficiles où il fait face aux affres terroristes. Il l’a exprimé à travers un don de 1,5 tonne de médicaments d’une valeur d’environ 40 millions F CFA au ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire qui l’a, à son tour, remis au ministère de la Santé dans la soirée du lundi 27 mai 2019 à Ouagadougou. Composé de paracétamol, d’ibuprofen, de diclofénac, d’amoxicilline…ce don destiné aux déplacés vise, selon l’ambassadeur d’Egypte, Chérif Mokhtar, à contribuer à leurs soins. «Nous sommes très touchés par le problème des déplacés, car nous sommes également passés par la même situation, il y a des années de cela. Voilà pourquoi, nous avons tenu à apporter notre soutien au peuple burkinabè», a-t-il indiqué.

Il a ajouté: «Mon pays est très solidaire et n’hésite pas à tendre la main à ses amis en cas de besoin». Il a souhaité que ces médicaments puissent soulager un tant soit peu ces milliers de déplacés qui, du jour au lendemain, ont été contraints de tout abandonner pour sauver leurs vies. Ce don de l’ambassade d’Egypte a été accueilli à bras ouverts par la minis-tre en charge de la santé, Claudine Lougué. «Nous sommes heureux de recevoir ces médicaments qui vont nous aider à panser les plaies de nos déplacés. Nous disons merci à l’Egypte qui nous accompagne dans notre lutte contre le terrorisme», s’est-elle exprimée.

Elle s’est, en outre, réjouie de l’excellente collaboration entre le Burkina Faso et la République arabe d’Egypte qui a maintes fois profité à son département. «A chaque fois qu’un ambassadeur d’Egypte nous rend visite, il le fait les mains chargées de cadeau», a-t-elle confié, sourire aux lèvres. Elle a, par ailleurs, traduit sa reconnaissance au ministère en charge de l’action humanitaire qui a bien voulu leur céder ce don. «C’est la deuxième fois qu’ils le font et nous nous en réjouissons, car cela témoigne de l’excellence des relations entre nos deux départements», a-t-elle déclaré.

Nadège YAMEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.