Le collectif des syndicats de l’aéronautique civile a suspendu, hier jeudi 10 octobre 2019, son mot d’ordre de grève, prévue les 11 et 12 du mois courant, pour dit-il, « donner une chance au dialogue et à la négociation ».

Ce mouvement d’humeur visait à dénoncer des « manquements » dans la convention de délégation de service public de l’aéroport international de Donsin. Dans un communiqué, le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent T. Dabilgou, s’est réjoui de cette décision, qui intervient à la suite des échanges avec le Premier Ministre.

Il a, par ailleurs, rassuré l’opinion publique que « l’ensemble des activités et services aéronautiques restent assurés pour la période concernée ». Vivement qu’une solution soit définitivement trouvée à cette nouvelle crise, qui pourrait avoir de graves répercussions sur le secteur de l’aviation au Burkina.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.