Les lampions de la 5è édition du Salon des banques et des petites et moyennes entreprises (SBPME) de l’UEMOA se sont officiellement éteints le 8 novembre 2019, à Korhogo, en République de Côte-d’Ivoire, au cours d’une cérémonie de récompense des acteurs des PME, présidée par le ministre ivoirien de la promotion des PME, Félix Anoblé.

Satisfaction générale. Tel est le bilan dressé par les participants et les organisateurs de la 5è édition du Salon des banques et des petites et moyennes entreprises (SBPME) de l’UEMOA dont la clôture officielles est intervenue le 8 novembre 2019, à Korhogo, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre  de la promotion des PME de la République Côte-d’Ivoire, Félix Anoblé, parrain et représentant le premier ministre ivoirien. Cette édition était placée sous le thème « la PME pour un développement local dans l’UEMOA ».

Selon le ministre, ce salon a rempli sa mission de tribune d’expression pour les PME de la sous-région ouest-africaine et de diagnostic de leurs préoccupations. « Ce salon qui célèbre les efforts, l’excellence et le savoir-faire des très petites entreprises, des petites et moyennes entreprises de notre union économique, a permis de débattre des sujets importants concernant le développement des PME de la sous-région », a-t-il martelé.

Pour le secrétaire permanant du salon et président du  comité d’organisation, Hermann Nagolo, ce rendez-vous a donné l’occasion d’admirer le savoir-faire de nos PME, la qualité de leurs innovations.

Le génie de la jeunesse d l’UEMOA magnifié

Dans le même ordre d’idée, le représentant du ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat et coparrain de l’édition,  Bernard Zougri, a exprimé sa satisfaction et loué le génie de la jeunesse ouest-africaine. «Je suis satisfait de ce salon au regard de la participation des PME et de la qualité des débats sur des thématiques qui intéressent les secteurs. J’ai été émerveillé par les initiatives qui ont été présentés et qui montrent que nos jeunes sont très intelligents et très entreprenants », a-t-il souligné. Et d’ajouter que ces ingénieux jeunes méritent l’accompagnement des pouvoirs publics afin de leur permettre de mieux s’exprimer.

Ces résultats nourrissent la conviction des promoteurs du SBPME que par la synergie d’actions, la PME peut un acteur clé du développement local. «Nous sommes convaincus qu’ensemble, nous arriverons à poser les fondations du développement de l’économie locale grâce aux PME », a soutenu M. Nagalo. Mais pour y arriver le secrétariat permanent a besoin d’un souffle financier pour continuer à pérenniser ce cadre d’échanges et de développements des PME de l’espace UEMOA. C’est pourquoi, il en appelle à toutes les bonnes volontés. Et le ministère a rendu hommage comité d’organisation pour avoir réussi le pari de la tenue du 5è SBPME malgré les contraintes financières.

Les meilleurs acteurs récompensés

Au cours de la cérémonie ce clôture, des prix ont été décernés  aux acteurs de la promotion des PME. Pour le prix « manager des PME », cinq personnes ont été distinguées dont le  fondateur du groupe Ecoles 2IAE de la Côte-d’Ivoire, Séraphin Koua. Le groupe 2IAE a également reçu le prix « Carrefour des PME » qui magnifie l’attractivité du stand. « C’est une fierté en tant que jeune entrepreneur de recevoir ce prix. Je félicite les organisateurs qui œuvrent chaque pour que les PME nous dirigeons puissent émerger, car l’émergence de nos pays viendra de ces entreprises qui créeront des emplois, de la valeur ajoutée », s’est réjoui le double lauréat. Le prix « Idrissa Nassa pour l’innovation » est allé à Tenin Nana Kouyaté de la statr-up Lenali d Mali pour projet Agribox. Quant au prix spécial de l’innovation zone UEMOA du Grouepe Savane Médias, il est revenu au projet Ibon de CERCO Côte-d’Ivoire. L’Agence de promotion et de financement des PME (AFP/PME) du Burkina Faso  a été honorée par le prix « manager d’institution de financement des PME » qui a été décerné à son directeur général, Honoré Kietyeta. Des trophées d’honneur ont été décernés aux chefs du gouvernements ivoirien et burkinabè, ainsi aux ministres en charge des PME des deux pays.

Le président Nagalo a traduit sa gratitude au gouvernement ivoirien, au maire de Korhogo ainsi qu’aux autorités coutumières de ladite ville et grâce à qui « les mânes des ancêtres ont permis la tenue du salon dans les meilleures conditions ». Il a également eu, au cours de la cérémonie, une pensée pieuse pour le Burkina Faso qui subi une attaque terroriste la plus meurtrière le 6 novembre 2019 une attaque terroriste dans sa partie Est.

Le 5è salon des banques et des PME a vécu, vive la 6è édition qui se tiendra du 5 au 8 nombre 2020, dans un pays de l’UEMOA.

Mahamadi SEBOGO

windmad76@gmail.com

(Depuis Korhogo, RCI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.