Invitation des chefs d’Etats du G5-Sahel à Pau : que faire face à la polémique ?

Le président français Emmanuel Macron invite les chefs d’État des cinq pays membres du G5-Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) à se rendre le 16 décembre prochain à Pau en France afin de clarifier leurs positions sur l’ambigüité autour de la présence des forces militaires françaises dans le Sahel et l’expression des « mouvements anti-français » en Afrique francophone. « Je ne peux, ni ne veux, avoir des soldats français au Sahel alors que l’ambiguïté perdure à l’égard des mouvements antifrançais. J’ai besoin de clarifications pour continuer à maintenir la présence française » a déclaré Emmanuel Macron le 4 décembre 2019 en marge du Sommet de l’OTAN à Londres. Il n’en fallait pas plus pour que la toile s’explose, les internautes ayant immédiatement investis les réseaux sociaux pour exprimer leur indignation face à qu’ils qualifient d’arrogance du chef de l’État français à l’égard de ses pairs du G5-Sahel.

Au-delà des anonymes qui se cachent dernière leurs claviers pour publier leurs humeurs, des Organisations comme le Groupe de travail du Rapport Alternatif sur l’Afrique (RASA) et le Cercle Humaniste et d’Engagement et de Réflexion pour l’Avenir de l’Afrique (CHERPAA) ont aussi réagi demandant aux dirigeants de ne pas effectuer le déplacement à Pau. Contrairement à ce que certains pensent, que les présidents des pays membres du G5-Sahel se rendent à Pau où boudent l’invitation de Macron, là n’est pas le plus important car cela ne changera rien dans la situation sécuritaire préoccupante qui prévaut actuellement au Sahel. Le plus important est plutôt ce que nos dirigeants iront dire à Emmanuel Macron dans la cité béarnaise. Et Comme l’a déjà évoqué le président sénégalais Macky Sall lors du Forum de Dakar sur la sécurité le mois dernier, on ne peut pas comprendre qu’avec des milliers de troupes étrangères dans le Sahel les groupes terroristes continuent de gagner du terrain dans cette région. Pour mieux comprendre cette attitude de Macron un certains nombre d’interrogations s’imposent :   dans quel contexte intervient l’appel du président francais ? Refuser de se rendre à Pau est-il la meilleure option ? Pour les fins observateurs, on assiste depuis ces derniers temps à des critiques acerbes contre la présence des forces françaises (Karkhane) dans la région du Sahel et l’expression généralisée de sentiments anti-français au sein de l’opinion publique dans l’espace G5-Sahel. Pendant que cette polémique sur la présence française ne cesse de s’enfler, treize soldats français déployés au Sahel ont trouvé la mort dans un accident d’hélicoptère au Mali il y a deux semaines. C’est certainement tenaillé par la l’évolution et la tournure des événements dans cette partie du continent que le président Macron a annoncé la tenue du mini-sommet de Pau. Surtout que dans son propre pays, les jours à venir s’annoncent également difficiles pour son gouvernement attendu fermement sur la reforme des retraites avec en face des syndicats qui menacent d’appeler leurs bases à descendre dans la rue au moindre couac. Pris ainsi entre deux feux, la rencontre avec les dirigeants du G5-Sahel semblait nécessaire pour Emmanuel Macron qui cherche désespérément à calmer les fronts. On pourrait cependant épiloguer sur la forme de l’invitation qui n’aurait pas respecté les civilités que se doivent les États et la tradition diplomatique en pareilles circonstances. Sinon à notre humble avis cette rencontre est une occasion rêvée pour les dirigeants du G5-Sahel pour poser le vrai débat sur la situation sécuritaire au Sahel.

Car la destruction de la Libye par la France et ses alliés est, en partie, à l’origine de la naissance des groupes armés dans la sous région et de la montée fulgurante du terrorisme dont le G5-sahel semble être un terreau fertile. La rencontre de Pau offre donc l’occasion pour rappeler à la France sa responsabilité dans la guerre qui a entrainé la mort du Guide libyen Mouammar Kadhafi et la destruction de son pays. Vivement que Pau soit un tournant décisif pour le G5-Sahel !

 

 

 

Beyon Romain NEBIE

nbeyonromain@yahoo.fr

 

  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.