La direction générale du Centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles-De-Gaulle (CHUP-CDG) a organisé un arbre de Noël au profit des enfants malades, le vendredi 27 décembre 2019 à Ouagadougou.

À l’hôpital, il n’y a pas que les soins, car donner la joie c’est aussi soigner. Telle est la conviction du personnel de Centre hospitalier pédiatrie Charles-De-Gaulle (CHUP-CDG) qui a organisé un arbre de Noel au profit des enfants souffrants, le vendredi 27 décembre 2019 au sein de l’hôpital. Pour la circonstance, 150 enfants malades ont eu des moments de gaieté. À cette occasion, la représentante des enfants, Ingrid, a traduit, au nom de ses camarades, sa gratitude pour ce moment de partage de joie pendant ces  fêtes. Elle a souligné que  c’est le témoignage de la solidarité envers eux, à travers des cadeaux et des mots d’encouragement.

Avant de terminer, elle a réitéré  sa reconnaissance aux  responsables de l’établissement qui ne ménagent aucun effort pour qu’ils retrouvent la santé. La directrice général du CHU-CDG, Cyrille Priscille Kaboré/Ouédraogo, a, pour sa part, indiqué que la célébration de l’arbre de Noel, initiée depuis 2002, est un sacerdoce. « Après une interruption, le CHU-pédiatrie a renoué avec la tradition », a lancé la directrice générale. Cette journée est bien méritée,  a-t-elle mentionné, lorsqu’on voit les conditions dans lesquelles le personnel soignant se bat au quotidien pour les malades. Et de convenir que cela est un défi que prône l’Organisation mondiale de la santé. « Il n’y a pas que les soins, donner la joie, c’est aussi soigner », a déclaré Sambo Paul Nikièma, parrain de la cérémonie, par ailleurs l’initiateur de cette activité. Pour lui, l’objectif du départ est de travailler pour une fréquentation  de l’hôpital. Toute chose qui vise, a-t-il mentionné, une recherche d’humanisation des hôpitaux. « Cet acte consiste à donner une connotation humaine rattachée aux actes de tous les jours aux hôpitaux. Il est inconcevable que ces enfants manquent de l’attention et de la bienveillance»,  a-t-il estimé.. À l’entendre, il faut considérer ces aspects en vue de traduire l’amour pour ces tout-petits assignés en séjour hospitalier. Dans une ambiance festive, les enfants ont eu droit à des spectacles de danses et de musiques. Puis, un gouter leur été offert suivi de la remise des cadeaux par le père Noel.

Achille ZIGANI(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.