Comme à l’accoutumée, le Larlé Naaba Tigré a fait la ronde des commandements des Forces de défense et de sécurité (FDS), le mardi 31 décembre 2019, afin d’apporter du réconfort aux éléments déployés pour la sécurisation des festivités de fin d’année.

Depuis trois ans, le Larlé Naaba Tigré a initié un programme d’assistance aux Forces de défense et de sécurité (FDS) déployées pour sécuriser les populations durant les fêtes de fin d’année. En fin 2019, le chef coutumier a, pour la troisième année consécutive, tenu sa promesse d’être aux petits soins des FDS. Des gâteaux énergisants faits à base de mung bean, du pain, des boissons sucrées (…) ont été servis dans des casernes.

A la gendarmerie du camp Paspanga de Ouagadougou, c’est le commandant du groupement de la Gendarmerie mobile (GMO), William Aristide Combary, qui a reçu le coutumier les mains chargées. Il a exprimé le satisfecit du corps de la gendarmerie et a indiqué que le don va soulager les éléments déployés pour la sécurisation de la ville et des alentours. Au commissariat central de Ouagadougou, le directeur régional de la police nationale, le commissaire divisionnaire, Désiré Ouédraogo, a salué la proximité du Larlé Naaba avec la police nationale. L’accompagnement du chef, selon lui, constitue un motif d’engagement sans faille dans l’accomplissement des missions de la police. « Nos éléments veillent aux différents carrefours et à certains postes stratégiques. Ils ont besoin d’aliments énergisants pour rester endurants et tenir dans le froid », a déclaré le D R Ouédraogo. Même discours au niveau de la police municipale où le directeur général dudit corps, Sylvestre N’Do, a fait savoir que le maillage de la capitale en collaboration avec la Police nationale a fait régresser le nombre d’accidents en fin d’année 2019. A la première compagnie de secours et d’incendies de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP), le capitaine Gérard Bambara a accueilli avec joie la main tendue du ministre du Mogho Naaba. Il s’est réjoui de la solidarité d’avec les soldats du feu et a souhaité que d’autres bonnes volontés lui emboîtent le pas. Faisant le bilan des interventions de la BNSP la veille de la fête de Noël, il a indiqué qu’il a eu moins de sorties de ses hommes, ce qui signifie moins d’alertes incendie ou d’accidents.

Pour le Larlé Naaba Tigré, ce programme ne reste plus que deux ans car il s’était fixé un délai de cinq ans. « Il s’agit pour moi, de partager le peu que j’ai avec des gens qui veillent pour notre sécurité pendant que nous fêtions. Mieux, c’est pour moi une reconnaissance du travail abattu par nos FDS aux quatre coins du pays. Ce sont des aliments riches en énergie, accompagnés de boisson sucrée afin de fortifier et de renforcer les capacités physiques des hommes sur le terrain », a dit le chef coutumier. Pour cette ronde, plus de 2 700 kits d’aliments ont été distribués aux forces de sécurité pour les encourager dans leurs missions.

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.