Covid-19: Une nouvelle guérison, 14 nouveaux cas confirmés  

 

La cellule de veille a fait le point de l’évolution de la pandémie du coronavirus, le 03 avril 2020, dans l’enceinte du Service d’information du gouvernement. Le Coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de coronavirus, Pr Martial Ouédraogo avait à ses côtés, la ministre de la santé, Pr Claudine Lougué/Sorgho et le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou.

 Le Burkina Faso vient de franchir le cap des 300 cas de coronavirus. Ainsi, à la date du 2 avril, le pays a enregistré 14 nouveaux cas dont 13 à Ouagadougou et un cas à a Saponé. Le total des cas à ce jour est 302 dont 199 hommes et 103 femmes. Une nouvelle guérison a été annoncée lors de la conférence de presse le 3 avril 2020, par le Coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de coronavirus, Pr Martial Ouédraogo. A ce propos, il a précisé qu’il faut revoir les chiffres concernant le nombre total des personnes guéries puisque trois personnes qui avaient été déclarées guéries par ‘’mégarde’’ viennent d’être soustraites de la liste. Donc le nombre total de personnes guéries est 48 au lieu de 51. Quant au nombre de décès, il reste inchangé à ce jour, 16. A la question de connaitre les localités les plus touchées selon la province, Pr Martial Ouédraogo a souligné qu’à Ouagadougou, il s’agit principalement de Nongremasom, Baskuy Boulmiougou, Somgandé et Bogodogo. A Boromo, il s’agit de Bagassi et Wona. A Kongoussi, il a fait comprendre que c’est le village de Sabcé qui est touché. Pour Houndé, c’est le secteur n°4. A Bobo-Dioulasso, Pr Martial Ouédraogo a laissé entendre que ce sont les districts de Do avec 16 cas et de Dafra avec 11 cas confirmés. A Sindou, c’est le site minier de Gnakorodougou. A Manga, il a précisé que la ville n’est pas touchée, mais que c’est la commune rurale de Béré qui est touchée. A propos des foyers, il a cité les deux à Ouagadougou et celui de Houndé. « Les foyers de Dédougou, Bobo-Dioulasso, Bagassi, Wona, Manga, Zorgho et Dano sont en lien avec le foyer de Ouagadougou », a expliqué Pr Ouédraogo. Il a soutenu que le foyer de Sindou est en investigation pour savoir s’il est en lien avec celui de la capitale.

Réagissant à une question sur le protocole validée pour l’usage de la chloroquine, la ministre de la santé, Pr Claudine Lougué/Sorgho a affirmé que le traitement à la chloroquine a déjà démarré sur les cas graves. « Ce traitement doit se faire sous un suivi médical. Il faut éviter l’automédication », a-t-elle dit. Pr Lougué a argué que toutes les mesures entrant dans la gestion de la crise sanitaire actuelle doivent suivre les procédures légales. C’est en cela qu’elle a confié qu’une pharmacie de la place avait même importé des tests de diagnostic rapide du Covid-19 sans autorisation. Elle a tout simplement été mise sous scellée, a-t-elle révélé.

Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement lui est revenu sur la batterie de mesures prises par le Chef de l’Etat dans son adresse à la Nation, hier 02 avril. Il a rappelé que l’Etat perdra 306 milliards dans cette crise, mais a assuré qu’en dépit de cela, les fonctionnaires burkinabè percevront leurs salaires.  « Il faut compter à présent sur nos propres forces », a-t-il déclaré. Parlant de l’accès à l’eau potable durant cette période, Rémis Fulgance Dandjinou a exhorté l’ensemble des acteurs communautaires à trouver des solutions pour soulager les populations.

Gaspard BAYALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.