Lutte contre la COVID-19 : les industries minières injectent 200 millions F CFA

Dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus, la Chambre des mines du Burkina a remis un chèque de 200 millions de francs CFA au ministère de la Santé, le jeudi 9 avril 2020 à Ouagadougou.

La Chambre des mines du Burkina (CMB) est solidaire du gouvernement dans sa lutte contre la maladie à Coronavirus. Le jeudi 9 avril 2020, la structure a remis un chèque de 200 millions de francs CFA au ministère de la Santé. « Le secteur minier, à travers la CMB, a décidé de contribuer fortement aux efforts qui sont déployés pour faire barrière à la COVID-19 dans notre pays. C’est ainsi que nous apportons cette somme, qui est un premier geste dans l’élan de solidarité de nos membres », a laissé entendre le président de la CMB, Tidiane Barry. Au-delà, a-t-il signifié, le secteur minier s’est engagé à combattre le mal au niveau déconcentré, car chaque compagnie fait des dons de matériels à différentes structures régionales dans les zones où elle est implantée. « Les sociétés minières véhiculent des messages de sensibilisation à l’endroit des communautés », a soutenu M. Barry.

Le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Emmanuel Sorgho, a témoigné toute la gratitude des premières autorités du pays aux acteurs de l’industrie minière pour leur geste de solidarité. « Je me réjouis de ce que vous faites sur le terrain auprès des communautés à travers les sensibilisations et l’octroi de matériels », a-t-il dit. En outre, M. Sorgho a rassuré que les ressources reçues iront là où elles doivent aller. Des mécanismes, a-t-il ajouté, ont été mis en place pour une gestion saine de ces dons.
« Ces ressources serviront à l’achat de matériels, d’équipements et de réactifs, ce qui va nous aider énormément à lutter contre la pandémie que nous espérons victorieuse », a renchéri Emmanuel Sorgho. Par ailleurs, le président de la CMB a confié qu’un cadre de concertation avec différentes structures publique est en cours afin d’assurer le fonctionnement du secteur minier en ces temps difficiles.

Créée en juillet 2011, la CMB est une association à but non lucratif qui représente le secteur minier privé. Elle regroupe une cinquantaine de sociétés locales et internationales agissant dans les domaines de l’exploration et de l’exploitation minières. Elle se fixe pour objectif principal de promouvoir les intérêts de ses membres. Comme objectifs spécifiques, la Chambre des mines vise, entre autres, à promouvoir et développer la compétitivité de l’industrie minière au Burkina Faso en partenariat avec l’administration, communiquer et échanger les informations concernant le secteur, promouvoir les relations de coopération.

Joseph HARO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.