Lutte contre le COVID-19 : les gouverneurs reçoivent les consignes du gouvernement

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a rencontré le dimanche 19 avril 2020 à Ouagadougou, les gouverneurs des régions pour échanger sur la mise en œuvre du plan de riposte contre le coronavirus au Burkina Faso.

Les gouverneurs des régions du pays se sont réunis le 19 avril 2020 au palais de Kosyam autour du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, au moment où l’exécutif a annoncé un allégement des mesures prises pour lutter contre le coronavirus. Selon le chef du gouvernement, la rencontre avait pour objectif d’échanger avec les commis de l’Etat sur un certain nombre de préoccupations en lien avec les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie.

« Au cours de cette rencontre, nous avons fait le point de tout ce qui a été fait sur le terrain sur le plan national depuis la déclaration officielle de l’existence de la maladie dans notre pays, le 9 mars 2020 », a précisé le chef du gouvernement. Nous avons aussi demandé, a poursuivi M. Dabiré, aux gouverneurs de faire le point de la situation dans leurs circonscriptions respectives. Cela en vue de permettre au comité régional de lutte contre le COVID-19 mis en place dans chaque région d’être au même niveau d’information mais aussi et surtout de mettre en exécution les mesures envisagées. A l’occasion, les gouverneurs ont pris la parole à tour de rôle pour faire le point des actions entreprises dans leurs régions dans le cadre de la lutte contre la maladie conformément aux décisions prises par le président du Faso lors de ses deux adresses à la Nation. « Nous les avons félicités pour l’ensemble des efforts de communication et de sensibilisation des populations depuis le déclenchement de la maladie du coronavirus au Burkina », a indiqué le Premier ministre. De son avis, même s’il y a allègement des mesures, les populations doivent continuer à respecter rigoureusement les mesures barrières visant à briser la chaîne de la transmission de la maladie.

« Il faut éviter d’être un vecteur… »

« Même si nous permettons la réouverture des marchés, des marquis et bars ainsi que la reprise des cours dans les écoles et universités, pour autant, nous ne devons pas perdre de vue la réalité de la menace. Chacun doit avoir à l’idée qu’il faut éviter d’être un vecteur de la transmission de la maladie aux autres », a insisté le chef du gouvernement. Pour ce faire, il a invité les gouverneurs à poursuivre la sensibilisation en faisant en sorte que les populations des villes et des campagnes aient toujours conscience de la gravité de la maladie et de l’ampleur de la situation.

Cela doit passer, selon lui, par une mobilisation de l’ensemble des couches de la population, les structures associatives, les secteurs informels. Christophe Joseph Marie Dabiré a également recommandé que les populations soient associées aux décisions concernant la réouverture des marchés afin qu’ils accompagnement les autorités régionales. La participation des citoyens a permis à la première phase de mise en œuvre des mesures de restriction prises par le chef de l’Etat de connaître un succès et cette seconde étape ne devrait pas déroger à la règle, foi du chef du gouvernement. Pour le porte-parole des gouverneurs, le chef de la circonscription du Centre-Nord, Casimir Séguéda, l’application des mesures prises par le gouvernement revient aux gouverneurs et la rencontre a permis de définir les actions et partager les expériences.

« Nous nous sommes engagés à partir de cette rencontre à faire en sorte que les mesures barrières puissent être respectées même après la réouverture des marchés et yaars afin de limiter la propagation de la maladie dans les régions. Cela avec la participation des populations elles-mêmes », a fait savoir le gouverneur du Centre-Nord. Le chef du gouvernement a saisi l’occasion pour saluer l’engagement et l’accompagnement des journalistes et des médias qui font un excellent travail de communication dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Beyon Romain NEBIE
beynebie@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.