Programme présidentiel : 900 logements socioéconomiques au profit des populations

Le haut-commissaire du Houet, Lamine Soulama, a invité les sociétés immobilières à livrer des maisons de qualité.

La Direction régionale de l’urbanisme et de l’habitat des Hauts-Bassins, a lancé le 1er juin 2020 à Samagan/Logofourso dans la commune de Bobo-Dioulasso, la construction de 900 logements dans la ville de Sya. La construction de ces logements fait partie du programme présidentiel de construction de logements sociaux dont l’objectif est de doter les Burkinabè de logements décents et à moindre coût.

C’est à Samagan, à quelques encablures de Bobo-Dioulasso, que seront construits les logements dans la ville de Sya. Les logements sont de deux catégories. La première est constituée des logements sociaux. Ce sont des villas de type F3 dont le coût d’acquisition est de 7,5 millions FCFA. Le nombre de ces villas qui seront construites sur des terrains de 200 m2 est de 600. La deuxième catégorie regroupe les logements économiques. Il s’agit des villas de type F4. 300 logements de ce genre sont prévus.

Ils coûteront 16 millions FCFA. Au total, 900 villas de différents standings seront construites à Bobo-Dioulasso dans le cadre du programme présidentiel. La construction de ces habitats est confiée aux sociétés de promotion immobilière et la gestion revient au Centre de gestion des cités (CEGECI). C’est le programme national de construction des logements sociaux qui pilote la construction de ces maisons dans les différentes régions du Burkina. Le coup d’envoi de la construction de ces logements à Sya a eu lieu le 1er juin 2020 sur le site choisi à Samaga.

Le choix de ce site avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Mais à en croire le maire de l’arrondissement 6, Hyppolite Sanou, tout est rentré dans l’ordre. Selon le Directeur régional de l’habitat et l’urbanisme des Hauts-Bassins, Benjamin Konkobo toutes les démarches pour l’acquisition du terrain ont été faites. Les sites ont été cédés volontairement et les propriétaires terriens dédommagés, a-t-il précisé.

« Les travaux vont durer environ un an » à entendre le coordonnateur de ce programme, Yacouba Dié. Le haut-commissaire du Houet, Lamine Soulama, a alors invité les promoteurs immobiliers retenus pour construire ces logements, à travailler avec sérénité et à livrer des infrastructures de qualité pour l’intérêt des populations.

Adaman DRABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.