Administration publique : le ministère de la Communication se dote d’un manuel de procédures

Des responsables du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement ont, au cours d’une rencontre, le lundi 6 juillet 2020 à Ouagadougou, adopté le manuel de procédures du département.

Le ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement dispose désormais d’un manuel de procédures. Le document a été adopté, le lundi 6 juillet 2020 à Ouagadougou, au cours d’une rencontre qui a réuni des responsables du ministère. Le manuel de procédures est un outil qui contient, entre autres, les indications sur les prestations fournies, le processus d’accomplissement des services publics et les informations, pièces et conditions exigées pour bénéficier d’une prestation.
La Directrice des ressources humaines (DRH) du ministère en charge de la communication, Laure Esther Ouédraogo, a rappelé que c’est en 2019 que le département s’est engagé dans le processus de se doter de cet outil. Auparavant, a-t-elle regretté, il était difficile de vérifier la conformité et la régularité des actes posés, notamment le temps mis pour les élaborer. A partir de cet instant, s’est-elle réjouie, le ministère en charge de la communication travaille dans les règles. Pour elle, le manuel de procédures facilite le contrôle interne et accroît la rentabilité et l’efficacité de tous les acteurs. « A travers cet outil, chaque acteur connaît bien sa mission, les attributions de son service, et le temps qu’il lui faut pour réaliser un quelconque acte », a-t-elle précisé.

Et d’indiquer que ce manuel est un outil de gestion, de planification et de formation des acteurs. Il évite certaines lourdeurs et réduit le délai de traitement des actes administratifs. La DRH a enfin invité les usagers et les travailleurs du département à s’approprier le document, car il permet à chacun de savoir où et en combien de temps, ils pourront se faire établir tel ou tel acte. Quant à la Secrétaire générale (SG) du ministère en charge de la communication, Hortense Zida, elle a indiqué que le manuel de procédures contribue à l’instauration d’une gestion transparente du service public et à la lutte contre la corruption dans les administrations. Elle a ajouté que c’est un document d’aide à l’encadrement, au suivi et au contrôle de l’exécution des activités dans les différents services.

Adama SEDGO
Jean Christophe Ouédraogo
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.