Appui à l’entrepreneuriat : 58 jeunes bénéficient de kits d’installation

En marge de la visite du Premier ministre dans la Boucle du Mouhoun, le ministère des Ressources animales et halieutiques a remis, le samedi 25 juillet 2020 à Dédougou, des kits à 58 jeunes de la région, formés aux métiers dans le cadre du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS-BF).

Dans le cadre de sa stratégie de diversification des sources de revenus, le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS-BF) a entrepris la formation professionnelle des jeunes et l’appui aux ménages vulnérables à travers la réalisation d’une activité génératrice de revenus.

Ainsi, après les Hauts-Bassins et l’Est, c’était au tour de 58 jeunes de la Boucle du Mouhoun de recevoir une formation aux métiers tels que la coiffure, la couture, la maçonnerie, la menuiserie, la soudure et la mécanique-auto. Après deux mois chez des maîtres-apprentis auprès desquels ils ont appris les fondamentaux de leurs métiers, ils ont reçu des kits d’installation du ministère des Ressources animales et halieutiques, le samedi 26 juillet 2020. La cérémonie de remise a été présidée par le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. Aux dires du ministre des Ressources animales et halieutiques, Sommanogo Koutou, la formation et l’acquisition des kits ont coûté au projet, environ 36 millions F CFA. Pourquoi le PRAPS-BF, un projet par excellence dans le sous-secteur de l’élevage, a-t-il choisi la diversification des sources de revenus comme stratégie de réduction des risques de vulnérabilité des ménages ? En réponse, le ministre Koutou a noté que la diversification des sources de revenus à travers la pratique d’autres activités peut contribuer à faire face aux risques climatiques et économiques qui pourraient affecter le revenu final du producteur.

Etre des modèles de réussite

« Il est bon de former les jeunes pasteurs à d’autres métiers afin qu’ils puissent faire autre chose en cas de crise. En dehors de conduire les animaux, les jeunes formés pourront à présent faire de la couture, de la coiffure, de la maçonnerie, etc. », a-t-il déclaré. Tout en félicitant les bénéficiaires pour l’opportunité qu’ils ont eue de suivre cette formation, il les a exhortés à faire un bon usage des kits reçus, car cela va leur permettre de réduire la vulnérabilité du milieu dont ils sont issus. Il les a, par ailleurs, encouragés à être persévérants et à faire preuve d’abnégation afin de réussir dans le milieu de l’emploi qui a ses règles, ses principes mais aussi ses exigences.

« Gardez le contact entre vous et échangez sur vos métiers afin de surmonter les difficultés que vous ne manquerez pas de rencontrer », leur a-t-il dit. Il a, en outre, demandé aux parents d’accompagner ces jeunes dans l’exercice de leur métier. Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a, quant à lui, salué cette initiative du PRAPS-BF qui va contribuer à réduire le problème d’employabilité des jeunes. Il a invité les bénéficiaires à être des modèles de réussite dans leur milieu respectif. En plus de cet investissement au profit des jeunes de la Boucle du Mouhoun, le département en charge des ressources animales a offert un appui financier d’une valeur d’environ 34 millions F CFA à 124 ménages pour la conduite des activités génératrices de revenus.

Nadège YAMEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.