Foras régionaux des personnes handicapées : Les préoccupations du Centre-Ouest répertoriées

La ministre en charge de la solidarité nationale, Laurence Ilboudo : « La tenue des foras régionaux a pour objectif de recueillir les préoccupations en vue d’un plaidoyer auprès du président du Faso ».

Le forum régional des personnes handicapées du Centre-Ouest s’est tenu, le jeudi 8 octobre 2020 à Koudougou. Organisé par le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, il a permis de recueillir les préoccupations de cette frange de la population en prélude au forum national sur la question.

Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire poursuit ses rencontres avec les personnes handicapées initiées dans les 13 régions du pays en vue de la préparation du forum national des personnes handicapées prévu pour ce mois d’octobre. La patronne du département, Laurence Ilboudo et sa délégation ont rencontré, le jeudi 8 octobre 2020 à Koudougou, les personnes vivant avec un handicap à la faveur du forum régional du Centre-Ouest. Les délégations sont venues des quatre provinces de la région que sont, le Boulkiemdé, le Sanguié, la Sissili et le Ziro pour prendre part à cette rencontre dont les travaux ont été dirigés par la gouverneure, Irène Coulibaly.

Dans un premier temps, le maire de Koudougou, Moctar Zongo, a pris la parole pour remercier les autorités du ministère en charge de la solidarité nationale pour l’organisation du forum régional et le choix de Koudougou pour abriter la rencontre. Dès l’entame de son propos à l’ouverture des travaux, la ministre Laurence Ilboudo a relevé qu’au Burkina Faso, le domaine de la protection et la promotion des personnes handicapées a connu des avancées remarquables tant sur le plan social, économique que politique ces dernières années.

Cependant, a-t-elle fait remarquer, l’analyse globale de la situation révèle que les personnes handicapées rencontrent des difficultés dans l’accès aux services sociaux de

Les délégations sont venues des quatre provinces pour prendre part à ce forum dédié aux personnes handicapées.

base, à la communication, aux sports et loisirs, à la participation à la vie publique, aux transports, aux infrastructures, à l’emploi et à la formation professionnelle. La tenue des rencontres régionales avec les personnes handicapées a pour objectif de recueillir les préoccupations de cette catégorie de citoyens et faire le plaidoyer lors de la rencontre avec le Président du Faso, Roch Kaboré pendant le forum national des personnes handicapées, le 27 octobre 2020. De l’avis de Mme Ilboudo, la situation sécuritaire actuelle de notre pays est encore plus difficile pour les personnes handicapées.

« Dans leur fuite, les familles ont tendance à abandonner les personnes vivant avec un handicap qui peuvent retarder la marche », a-t-elle précisé. Réagissant à certaines doléances des femmes, Laurence Ilboudo a laissé entendre que le gouvernement ne peut pas créer un fonds spécifique dédié aux personnes handicapées ni réaliser une maison réservée uniquement aux femmes handicapées. « Le gouvernement a créé des fonds pour les femmes, les jeunes que ce soient ceux vivant avec ou sans handicap », s’est justifiée Laurence Ilboudo. S’agissant des possibilités d’accès aux bâtiments administratifs, la gouverneure du Centre-Ouest a indiqué que l’Etat travaille à la prise en compte de cette préoccupation légitime.

 

Beyon Romain NEBIE
beynebie@gmail.com


Recommandation de la coordination régionale des personnes handicapées du Centre-Ouest 

A l’issue des échanges, la coordination régionale des personnes handicapées du Centre-Ouest, par la voix de sa présidente, Victorine Guissou, a formulé des doléances parmi lesquelles : la construction d’une maison des Femmes handicapées, la délivrance dans les meilleurs délais de la carte d’invalidité, la construction d’un centre de rééducation adapté pour enfants souffrant d’un handicap moteur ou intellectuel, l’augmentation de la subvention destinée au financement des Activités génératrices de revenus (AGR) des personnes handicapées. La dotation des enfants handicapées en fournitures scolaires et autres pour faire de l’éducation inclusive une réalité au Burkina Faso.
B.R.N

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.