Forces armées nationales : 60 ans au service de la nation

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a salué l’engagement continu de l’armée pour la défense de la patrie.

A l’occasion de leur 60e anniversaire, les Forces armées nationales ont procédé à une prise d’armes, le dimanche 1er novembre 2020, à Ouagadougou. 47 médailles ont été décernées à des militaires et institutions qui se sont illustrés en 2019.

Les Forces armées nationales (FAN) ont eu 60 ans, le dimanche 1er novembre 2020. Dans un contexte sécuritaire difficile pour le Burkina Faso, cet anniversaire a été célébré sous le thème : « Contribution des Forces armées nationales pour une nation résiliente face aux défis actuels d’un développement durable ». Pour la haute hiérarchie militaire, 60 ans après la création de l’armée, les objectifs d’engagement permanent pour le pays, de contribution à son développement socioéconomique, d’investissements et de sacrifices au prix du sang pour défendre la patrie, n’ont pas changé.

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Chériff Sy, a salué l’importance que revêt ce rendez-vous annuel. « La célébration de l’anniversaire des forces armées nationales s’impose à nous comme une occasion annuelle pour rendre hommage à nos devanciers, faire le bilan des acquis et des évolutions majeures de nos actions et prendre des engagements pour assurer à notre peuple, la paix, la sécurité et la tranquillité dont il a tant besoin pour mener ses activités de développement socioéconomique et culturel », a fait savoir le ministre Sy.

En termes du bilan de 2019, celui-ci a estimé que l’année a certes été difficile pour les Forces armées nationales, mais elle a surtout été «une année de luttes victorieuses pour nos forces armées nationales ». « Il est indéniable que face à la situation sécuritaire, nos forces de défense et de sécurité ont fourni des efforts conjugués pour apporter une réponse conséquente et appropriée aux attaques lâches et barbares », a soutenu M. Sy.
Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, représentant le président du Faso, chef suprême des armées, a lui aussi reconnu le « travail continu » des Forces armées nationales du Burkina Faso depuis leur création.

« 60 ans d’engagement, 60 ans d’abnégation, 60 ans de victoire mais également de difficultés, cela mérite d’être salué », a estimé le chef du gouvernement. Il a toutefois noté que la résilience de l’armée demeure l’une des perspectives. « Nous devons construire une armée forte capable de défendre le territoire, d’être aux côtés des populations, se battre avec les populations mais nous devons aussi construire une armée républicaine capable de défendre les institutions de ce pays », foi du Premier ministre Dabiré.
A l’occasion de ces 60 ans, 47 médailles d’honneur militaires, médailles militaires, médailles d’honneur de sapeur-pompier et médailles commémoratives ont été décernées aux éléments des forces armées nationales et à certaines institutions pour leurs efforts en vue de la réussite de la mission de l’armée.

 

Jean-Marie TOE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.