Tentative d’évasion à la MACO

Il est revenu à Kantigui que quatre détenus ont tenté de s’évader hier mardi 4 mai 2021 de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). Selon une source proche de la MACO, les quatre prisonniers qui ont tenté de s’enfuir depuis l’aire de promenade ont été vite interpellés, mais ont été blessés par les barbelés du mur de la prison. Au cours de leur arrestation, un Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) a été blessé par une pierre. Conduit à l’hôpital, les blessures se sont révélées légères, selon l’informateur de Kantigui. Les quatre prisonniers, a ajouté l’interlocuteur de Kantigui sont gardés dans le quartier de ceux qui ont écopé de lourdes peines. Par conséquent, a-t-il dit, la surveillance est renforcée. Kantigui salue cette vigilance des GSP.


Trois trafiquants d’ivoires aux arrêts

Kantigui, engagé dans la lutte contre le braconnage et les trafics de tous genres, a été heureux d’apprendre que trois trafiquants ont été interpellés, le jeudi 22 avril 2021 à Pô dans la province du Nahouri en possession de deux pointes d’ivoire.
Selon les informateurs de Kantigui, l’opération a été menée par la direction provinciale des Eaux et Forêts avec l’Unité de gestion du ranch de Nazinga et ses partenaires.
Des informations parvenues à Kantigui, il ressort que les mis en cause ont été présentés au Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Manga et seront à la barre ce mercredi 5 mai 2021. Ils risquent des peines pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison et le paiement d’une amende pouvant atteindre 5 millions F CFA. Les éléphants font partie des espèces intégralement protégées, en raison des menaces qui pèsent sur eux et du risque de les voir disparaître.


Le test de dépistage COVID désormais à 25 000 F CFA

Le coût du test de dépistage de la COVID-19 des voyageurs internationaux aux points d’entrée aériens du Burkina Faso est fixé à 25 000 F CFA, pour compter d’hier mardi 4 mai 2021. C’est l’information parvenue à Kantigui dans un communiqué du ministère de la Santé. Le document rappelle à tous les prestataires de service que cette tarification des prestations liées à la réalisation des tests de dépistage de la COVID-19 a été fixée conformément au communiqué final de la rencontre des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA du 25 mars 2021. Kantigui salue cette décision quand l’on sait que le test se faisait à 50 000 F, soit le double de la nouvelle tarification. Il appelle par ailleurs les prestataires de service à se conformer à ces nouvelles dispositions.


Un époux égorge sa femme enceinte

Kantigui a appris une triste nouvelle ce lundi 3 mai 2021. En effet, dans le quartier Singaboulga sis au secteur 8 de Ouahigouya, un drame s’est produit au petit matin.
Une femme du nom de Aminata Ouédraogo, a été assassinée par son époux. Selon une source proche de la défunte, tout serait parti d’une altercation qui aurait tourné au vinaigre. Le mari, sous l’effet des stupéfiants, a usé d’un couteau pour égorger sa dulcinée. L’épouse a succombé quelques minutes après. Pris de panique,….

Kantigui
kantigui2000@gmail.com
(+226) 25 31 22 89

Lire l’article dans Sidwaya numérique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.