Renforcement de la résilience au Sahel: L’USAID lance le programme Rise II

L’ambassadrice des USA au Burkina, Sandra Clark, a dit espérer que la dynamisation de la croissance des entreprises locales et la création d’emplois faciliteront la durabilité du projet.

Dans le cadre de ses activités au Burkina Faso, l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a organisé, le jeudi 10 juin 2021 à Ouagadougou, un atelier de lancement de son programme Résilience renforcée
au Sahel (Rise II).

Accroître la résilience des populations vulnérables des régions du Centre-Nord, du Sahel et de l’Est du Burkina Faso et soutenir les populations vulnérables sont le cheval de bataille de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID). En effet, depuis 2013, elle a mis en œuvre l’initiative RISE I dans ce cadre, et ensuite Rise II en 2018. C’est dans ce sens qu’elle a organisé, le jeudi 10 juin 2021 à Ouagadougou, un atelier de lancement de l’initiative pour la Résilience renforcée au Sahel (Rise II). Ce programme se centralise sur les capacités de résilience dans deux pays (le Niger et le Burkina Faso), et comprend plus de 30 partenaires de mise en œuvre avec un investissement de 730 millions de dollars sur cinq ans ainsi qu’une implication des parties prenantes gouvernementales et de la société civile. L’ambassadrice des USA, Sandra Clark, a fait comprendre que le projet est un partenariat avec le Burkina Faso qui vise à construire sur les bases de la première phase Rise I et de continuer le travail ensemble, afin d’améliorer la situation dans ces trois régions du pays.

« L’objectif primordial de la deuxième phase du projet est de permettre aux personnes chroniquement vulnérables de faire efficacement face aux chocs et aux contraintes et de trouver des moyens durables pour sortir de la pauvreté », a-t-elle dit. Car, il y a plusieurs volets du projet Rise I qui ont été abordés et des résultats positifs ont été obtenus. Selon elle, le budget prévu pour cette seconde phase est estimé à 190 millions de dollars pour 5 ans. « Les activités du projet Rise II porteront, entre autres, sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle au niveau des ménages et des communautés. Elles porteront également sur le financement de l’agriculture, de l’eau et l’assainissement, de la croissance économique, de la santé maternelle et infantile…», a fait savoir Mme Clark. Soucieux du bien-être de la population, le gouvernement à travers le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo a fait savoir qu’un dispositif national de prévention et de riposte a été mis en place à travers le Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA), et ses structures spécialisées.

« Le Burkina Faso, malgré les efforts consentis, reste confronté au défi d’assurer une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable du fait des aléas climatiques auxquels le pays fait face, limitant ainsi la productivité agricole », a-t-il déploré.
Il s’est par ailleurs réjoui de la collaboration entre le CNSA et les projets financés par USAID, afin d’assurer un meilleur impact des interventions et assurer la continuité des acquis au Burkina Faso. De sa part, ce programme permettra de travailler avec les communautés et il a promis qu’en termes de gouvernance locale, un travail sera fait pour une meilleure appropriation du programme par ces dernières. Bénéficiaire du projet Rise I,
le Centre-Nord représenté par le président du conseil régional, Adama Sawadogo, a vu des périmètres aménagés qui ont permis à la population d’y travailler.

Des ménages ont également reçu des soutiens afin de pratiquer l’embouche. « Nous avons organisé des foires et nous avons été appuyés par le projet Rise I. Dans la région, avec les attaques, les populations ont été soutenues, la nourriture ou le transfert de cash leur ont été offerts afin de les soulager un tant soit peu », a- t-il lâché.
Le programme Rise a été conçu en réponse aux graves sécheresses qui ont frappé le Sahel et la Corne de l’Afrique entre 2011 et 2012.

Irène Laure YAMEOGO
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.