Lancement ONG Stand for Life and Liberty– Belgique: Promouvoir les droits humains au cœur de l’Europe

la Coordinatrice nationale de S2L Belgique, Brigitte Kaboré (droite)

L’ONG Stand for Life and Liberty étend ses tentacules à travers le monde. La section de la Belgique a organisé le 22 novembre 2021, le lancement de ses activités. Malgré la crise sanitaire, la cérémonie a tenu ses promesses en vue de promouvoir les droits humains, l’éducation et le développement.

La Belgique vibre désormais au rythme de l’ONG Stand for Life and Liberty (S2L). Le 22 novembre 2021, la section de ce pays a procédé au lancement de ses activités. Sous la houlette de Brigitte T. Kaboré, une belgo-Burkinabè, et sa Secrétaire générale, Cassandra Ingrid Sarah N’Gallé, l’événement a permis de faire connaître cette ONG aux invités et à toute l’Europe. La cérémonie a essentiellement consisté à la présentation de l’ONG en ses missions, ses objectifs et ce qu’elle entend faire pour faire rayonner les droits humains en Belgique. Pour la coordinatrice nationale, Brigitte Kaboré, la section de la capitale de l’Europe « est constituée par une équipe de femmes engagées et convaincues que la lutte pour un monde meilleur reste une aspiration profonde de chaque individu. S2L est un canal d’émancipation et d’expression des sans voix. C’est un mouvement qui met au cœur de sa lutte la vie, la liberté et le bien être de l’humanité. » Pour ce qui est du but de l’ONG, elle a expliqué qu’à travers ses actions, « l’ONG Stand for Life and Liberty veut construire avec les jeunes panafricains et ceux du monde, un modèle unique et singulier de promotion des droits  humains, d’éducation et de développement en phase avec leurs propres réalités. »

Faire la différence

En Belgique, l’ONG veut faire la différence dans le landerneau des associations. Reconnue officiellement en avril 2021 par l’Etat Belge, l’ONG S2L-Belgique a pour missions entre autres, de promouvoir les droits humains à travers la protection des faibles, des femmes et des enfants ; de promouvoir l’éducation à travers la formation des jeunes avec un accent sur les questions politiques et géopolitiques africaines ; de promouvoir le développement à travers l’autonomisation de toutes les couches sociales et la création d’emplois. La Coordonatrice nationale de la Belgique, Brigitte T. Kaboré a confié sa spécificité. «C’est une ONG qui permet d’avoir un réseau de jeunes à travers le monde dédié à la promotion des droits humains, de l’éducation et du développement», S2L Belgique entend mener des projets entrant dans le cadre de ses missions non seulement en Belgique mais aussi à travers le monde. Des prestations d’artistes ont clôturé en beauté la cérémonie.

 

 

Alain Crysler

(collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.