Nuit de l’entrepreneur 2021 : Les femmes invitées à investir dans le tourisme

La ministre en charge de la culture, Dr Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano (milieu), a remis le prix du lauréat dans la catégorie Hébergement, à Haxelle Koanda de Sonia Hôtel.

Le ministère de la Culture, des Arts, et du Tourisme a organisé la IIIe édition de la Nuit de l’entrepreneur du tourisme sous le thème « Tourisme et entrepreneuriat féminin », le vendredi 3 décembre 2021, à Ouagadougou.

Des acteurs du monde du tourisme ont été honorés, le vendredi 3 décembre 2021. C’était, à l’occasion de la IIIe édition de la Nuit, de l’entrepreneur du tourisme, organisée sous le thème « Tourisme et entrepreneuriat féminin » en présence de la ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Dr Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano (patronne de la cérémonie) et de son directeur de cabinet Salifou Taïta.

A cet effet, une quinzaine de prix repartis en catégories spéciale et officielle, ont été décernés aux lauréats ainsi que le prix de la plus jeune entrepreneure femme, remis à Kadi Drabo/Koné de Bobo Dioulasso, suivi du prix spécial, hôtel vert, décerné à Loumbila Beach.

Les entrepreneurs touristiques étaient en compétition dans les catégories du guidage, de la restauration, du voyage et de l’hébergement, selon le comité d’organisation. En plus de ces prix officiels et spéciaux, le lauréat dans chaque catégorie a reçu la somme de 1 000 000 de franc CFA, un trophée, une attestation et un gadget Watam Kaizer dans les différentes catégories. Pour le directeur de Cabinet, Salifou Taïta, le prix national de l’entrepreneur touristique à cette édition, vise à stimuler, à récompenser, à mettre en valeur la créativité et l’excellence des acteurs touristiques. Il a aussi indiqué que ce trophée a pour objectif d’améliorer la qualité des biens et services fournis par les entrepreneurs touristiques et de faire la promotion de l’entreprenariat dans le secteur touristique.

M. Taïta a précisé que dans ce domaine, 3,8% de femmes entrepreneures exercent dans l’hôtellerie et la restauration. Il a invité les femmes burkinabè à s’investir dans le secteur du tourisme. Car, il y a, à l’entendre, de nombreuses opportunités. Pour le Directeur général (DG) de l’hôtel laafi, Nestor Minoungou, lauréat du 3e prix d’hôtellerie, c’est un honneur et un appel à redoubler d’effort pour améliorer les services. Haxelle Koanda de Sonia Hôtel, s’est dit fière et a remercié le ministère de la Culture pour le prix.

Elle a, par ailleurs, sollicité l’accompagnement du département en charge de la culture, dans le développement du secteur du tourisme. La présidente du comité national d’organisation, Alizata Dabiré, a expliqué que la tenue de ce pari est le signe de la résilience de l’ensemble des acteurs du domaine du tourisme. Elle a précisé que 325 dossiers de candidature avaient fait l’objet de sélection par les services de la direction du développement de l’industrie touristique.

Ibrahim SOUMDAOGO (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.