Construction du CHU de Bobo : L’entreprise en charge des travaux est sur place

Le ministre de la Santé a invité l’entreprise à livrer un ouvrage de qualité.

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et du Bien-être, Charlemagne Ouédraogo, a officiellement installé, le 23 décembre 2021, dans la ville de Sya, l’entreprise chargée de la construction du centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso dont la pose de la première pierre avait eu lieu, le 20 octobre 2020. Cette installation consacre le démarrage effectif des travaux qui vont durer en principe 36 mois.

Le Centre hospitalier universitaire(CHU) de Bobo-Dioulasso sera en principe livré au peuple burkinabè dans 36 mois. L’entreprise qui va exécuter les travaux de construction a été installée, le 23 décembre 2021, sur le site de ce futur hôpital de référence à Pala, à l’entrée est de Bobo-Dioulasso. C’est une entreprise chinoise du nom de Beijing urban contruction group (BUCG) qui a été retenue pour construire le CHU de Bobo.

Plus d’un an après la pose de la première pierre intervenue, le 20 octobre 2020, les travaux proprement dits vont démarrer. La cérémonie d’installation a eu lieu sur le site de l’hôpital à Pala. A l’occasion, le maire de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou, a exprimé sa joie de voir enfin les travaux démarrer et s’est dit disposé à accompagner l’entreprise dans la conduite du projet de construction afin que la ville ait une structure de santé de qualité.

Le chef de la délégation de BUCG, Liu Zhijun, a rassuré que l’entreprise veillera à la qualité et au respect du calendrier afin que l’hôpital soit achevé dans le délai conformément aux attentes de la Chine et du Burkina. « L’hôpital sera un chef-d’œuvre de qualité qui profitera aux deux peuples », a souligné M. Zhijun. Pour lui, l’hôpital est le plus important projet réalisé par la Chine au Burkina après le rétablissement des relations entre les deux pays.

L’ambassadeur de la chine au Burkina, Li Jian, qui s’est fait représenter à la cérémonie, a affirmé qu’une fois achevé, le nouvel hôpital va considérablement améliorer l’offre de soins au pays des Hommes intègres. Il a alors appelé la population à créer des conditions favorables pour la bonne exécution des travaux. Il a également invité le BUCG à associer les entreprises burkinabè dans l’exécution des travaux.

Pour une infrastructure de qualité

Le chef de la délégation de BUCG, Liu Zhijun,
a rassuré que les travaux seront achevés dans les délais.

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et du Bien-être, Charlemagne Ouédraogo, qui a installé l’entreprise BUCG, a exprimé sa satisfaction et l’espoir qui anime le secteur de la santé quant au démarrage des travaux. « C’est un pas important qui est franchi non seulement pour la construction du nouveau CHU de Bobo-Dioulasso, mais surtout dans le processus de renforcement de l’offre de soins de qualité à travers la mutation des hôpitaux dans notre pays », s’est réjoui M. Ouedraogo.

Il a dit compter sur l’expertise de l’entreprise pour disposer à terme d’une infrastructure dont la qualité va combler la patience des bénéficiaires. Le ministre de la Santé a invité l’entreprise à développer une étroite collaboration professionnelle et sociale avec les entreprises locales pour la réalisation de ce grand ouvrage.

En outre, Charlemagne Ouédraogo a demandé à la population, aux autorités administratives et politiques d’accompagner et de faciliter le travail de l’entreprise Beijing urban construction group. Toujours dans le cadre de la coopération entre le Burkina et la Chine, le ministre a révélé qu’il envisage négocier avec la Chine pour réhabiliter l’hôpital de Koudougou.

Le CHU de Bobo-Dioulasso sera construit sur un terrain de 30 hectares et comprendra, notamment, 90 salles de consultation, 500 lits d’hospitalisation, 10 salles chirurgicales centrales, 15 lits d’unité des soins intensifs ou 25 lits de traitement de dialyse. Le coût de réalisation est estimé à près de 60 milliards FCFA.

Adaman DRABO

Samiratou TRAORE (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.