Dramane Gamané, directeur régional en charge des transports des Hauts-Bassins : « La perturbation de l’établissement des titres de transport est due à la fin du contrat avec Mégamonde »

La production d’un certain nombre de titres de transport tels que les cartes grises et les permis de conduire connaissent une perturbation à Bobo-Dioulasso. Dans un entretien accordé à Sidwaya, le vendredi 18 février 2022, le directeur régional des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière des Hauts-Bassins, Dramane Gamané, explique la situation par l’arrivée à terme du contrat entre son ministère et la société Idémia, représentée par Mégamonde.

Le processus d’établissement des nouvelles cartes grises et de permis de conduire se poursuit à la Direction régionale des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière des Hauts-Bassins. C’est en ces termes qu’a rassuré le directeur régional, Dramane Gamané, même s’il a reconnu que le processus connait des perturbations qui remontent au mois de janvier 2022. Cette situation, a-t-il expliqué, est due à la fin du contrat, en décembre 2021, entre le ministère en charge des transports et la société Idémia qui est représentée par « Mégamonde ».

Ce partenariat, à l’écouter, rentrait dans le cadre du projet de sécurisation des titres de transport. Le partenaire assuraient donc la connexion par internet, entre les différentes régions et Ouagadougou. Malgré la fin du contrat en décembre 2021, l’Etat burkinabè et ledit partenaire s’était convenus sur la signature d’un avenant qui devrait courir jusqu’en avril 2022, le temps que l’Etat reprenne en main le système, aux dires de Dramane Gamané. Selon lui, les évènements du 24 janvier 2022, avec la prise du pouvoir par le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), seraient à l’origine de cette rupture avec « Mégamonde ».

« Le non-aboutissement de la signature de l’avenant a amené Mégamonde à reconsidérer sa décision », a laissé entendre M. Ganamé. A en croire le directeur régional en charge des transports des Hauts-Bassins, le processus d’établissement de ces titres de transport continue, mais connait des lenteurs. « Présentement à Bobo-Dioulasso, nous ne pouvons plus produire. Nous sommes obligés de regrouper les dossiers que nous acheminons jusqu’à Ouagadougou afin de pouvoir les tirer en attendant que la situation ne revienne à la normale.

Seul le système de Ouagadougou est toujours fonctionnel », a fait comprendre le 1er responsable des transports des Hauts-Bassins. Et de poursuivre que seul Ouagadougou n’a pas besoin de connexion pour produire. Par ailleurs, le centre de Bobo-Dioulasso assurait la production des nouvelles cartes grises et permis de conduire de toutes les régions de l’Ouest, à savoir les Cascades, la Boucle du Mouhoun et le Sud-Ouest.

Alpha Sékou BARRY

Sosthène SOMBIE (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.