Entreprenariat agricole dans la Boucle du Mouhoun : Elysée Sama remplace Kani Bicaba à la tête de l’union régionale

La cérémonie de passation de charges entre les présidents sortant et entrant de l’Union régionale de sociétés coopératives des entrepreneurs agricoles de la Boucle du Mouhoun est intervenue, le vendredi 18 février 2022, à Dédougou. Elysée Sama remplace Kani Bicaba à la tête de la structure.

L’Union régionale des sociétés coopératives des entrepreneurs agricoles de la Boucle de Mouhoun (URCEA-BMH) a un nouveau président. Il s’agit de Elysée Sama, élu en décembre 2021 pour un mandat de cinq ans. Il remplace ainsi Kani Bicaba qui dirigeait l’organisation depuis 2013. Reportée à plusieurs reprises à la suite de tensions entre les deux équipes et du fait de l’absence de justificatifs de la gestion du groupe sortant, la cérémonie de passation est finalement intervenue, le vendredi 18 février 2022, à Dédougou. L’équipe entrante accusant celle qui sort de malversations financières, au cours de la cérémonie, comme l’a exigé le nouveau bureau avant sa prise de service, la présidence de séance assurée par la Chambre régionale d’agriculture (CRA), a vérifié d’abord entre autres, les comptes bancaires de l’Union, les conventions de crédits accordés et les procès-verbaux autorisant les soumissions aux différents marchés. De cette étape, il est ressorti un manquant de 173 millions F CFA dans l’un des comptes de l’Union.

Le bureau sortant a expliqué que ce montant doit être remboursé par des mairies à qui des engrais ont été attribués. Mais, a rassuré le président sortant, Kani Bicaba, si les mairies ne s’exécutent pas, il s’engage à rembourser cette somme à la nouvelle équipe. Avec cet engagement consigné dans le procès-verbal de passation, la cérémonie a pu se tenir. Installé dans ses fonctions de président de l’URCEA-BMH, Elysée Sama s’est fixé pour priorité de rassembler les entrepreneurs agricoles. « Nous devons entreprendre des actions de complémentarité et surseoir à nos rivalités entre membres. Il est nécessaire, pour le développement de notre agriculture, que nous cultivions un esprit de groupe, de solidarité et de tolérance », a-t-il souhaité. Tout en traduisant sa reconnaissance aux partenaires techniques et financiers de la structure, M. Sama a salué le travail abattu par le bureau sorti durant les huit ans passés dans la région.

Il a sollicité ses conseils et son accompagnement pour réussir la mission à lui confiée en vue d’accroitre la production agricole dans la Boucle du Mouhoun, pour assurer la sécurité alimentaire au Burkina Faso. Quant au président sorti, Kani Bicaba, il a également déploré les incompréhensions, le manque de respect et de confiance entre les entrepreneurs agricoles. Tout en félicitant son successeur pour son élection, il a promis de lui apporter son soutien et ses conseils pour l’atteinte de ses objectifs. Néanmoins, la journée de passation s’est terminée en queue de poisson après des débats houleux suivis d’altercations.

Adama SEDGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.