Lutte anti-racket : A la suite d’un braquage raté sur un brouteur, 5 gendarmes ivoiriens condamnés à 2 ans de prison ferme

En Côte d’Ivoire, les agents corrompus au sein des forces de l’ordre ne font pas carrière. Puisqu’ils sont traqués par le Commissaire du gouvernement, Ange Kessi qui, à travers le tribunal militaire d’Abidjan, vient  de  condamner à deux ans de prison ferme cinq gendarmes impliqués dans une affaire de racket d’un brouteur. Selon Fratmat qui fait écho de l’affaire, ces  sous-officiers, informés  par un ex-collègue gendarme radié, ont essayé de soutirer  la somme de 17 millions  F CFA  à un jeune brouteur (arnaqueur) dans le village de Brofodoumé. Mais l’opération se passe mal pour ces gendarmes.  N’étant pas en tenue de service, le brouteur a cru avoir affaire à des bandits et  a alerté les villageois  qui ont pu neutraliser ces éléments de la gendarmerie ivoirienne, en incendiant au passage leur voiture. Déférés devant le parquet du Commissaire du gouvernement, ils ont été  condamnés à 24 mois de prison ferme pour vol, racket, violations graves des droits humains et  escroquerie.

La rédaction

 

(Source : Fratmat.info)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.