Niger : Débat au Parlement sur  la présence des forces étrangères

Dénoncées par certaines organisations de la société civile  comme « des forces d’occupation », la présence des forces étrangères fait débat dans le Sahel, principalement au Niger. Enervé  par ces critiques, le président Mohamed Bazoum avait  promis, en février dernier, de saisir le Parlement pour trancher la question. Pour la première fois, selon l’AFP et VOA, le Parlement nigérien va bientôt débattre de la présence des forces étrangères engagées aux côtés du Niger dans la lutte contre les jihadistes. « Ce débat aura lieu dans quelques jours. Il est important que le peuple nigérien, à travers le Parlement, s’exprime clairement sur cette question. Ce quitus du Parlement permettra de mettre fin au débat », a affirmé jeudi le ministre nigérien des Affaires étrangères, Hassoumi Massoudou, lors d’une conférence de presse avec son homologue allemande, Annalena Baerbock, en visite au Niger. Dans sa lutte contre les mouvements jihadistes liés à Al-Qaïda et au groupe État islamique (EI), le Niger bénéficie du soutien de plusieurs pays occidentaux, dont la France et les Etats-Unis, qui ont des bases militaires à Niamey et dans la région d’Agadez (nord).

AK

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.