Burkina Faso-Royaume d’Arabie Saoudite: Passer d’une coopération parfaite à exceptionnelle

Le premier ministre Albert Ouédraogo a reçu en audience l’ambassadeur du royaume d’Arabie Saoudite dans l’après midi du jeudi 19 mai 2022 à Ouagadougou.

La relation de coopération entre le royaume d’Arabie Saoudite et le Burkina Faso est ancienne et bonne. Toutefois l’ambassadeur d’Arabie Saoudite au Burkina Fahad A. Aldosari souhaite la renforcer davantage. C’est ce dont il est venu échanger avec le premier ministre Albert Ouédraogo dans l’après midi du jeudi 19 mai 2022 au cours d’une audience qui lui a été accordée.

Une rencontre qui a également permis aux deux personnalités de passer en revue les domaines de coopération entre leurs pays. A cet effet, le diplomate saoudien a noté que dans le domaine de la défense, son pays annoncé un soutien de 200 millions d’euros au G5 Sahel. Il a indiqué également que l’Etat saoudien met en œuvre un « grand » projet au profit des Personnes déplacés internes (PDI).

Tout en se réjouissant de l’état de la coopération entre les deux pays, Fahad A. Aldosari a souhaité qu’elle passe de l’état parfait à celui exceptionnel.

Le Hadj 2022 a également été évoqué au cours de la rencontre entre le chef du gouvernement burkinabè et l’ambassadeur d’Arabie Saoudite. A ce propos, le diplomate a fait savoir qu’un quota de 3600 participants est réservé au « pays des Hommes intègres ». Il a rappelé par ailleurs que le visa pour l’Arabie Saoudite est gratuit mais les frais liés au voyage relèvent des agences burkinabè.

Nadège YAMEOGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.