Migration : « Impossible » de contrôler les flux migratoires illégaux « sans la collaboration du Maroc », selon le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, a affirmé ce mardi 28 juin 2022, que  »sans la collaboration » du Maroc, il serait  »impossible » de contrôler les flux migratoires illégaux.

Selon le chef de la diplomatie espagnole, aucun pays au monde, aussi puissant soit-il, ne peut faire face seul à ce phénomène.  »Ce que nous devons faire, c’est d’améliorer et de renforcer encore notre coopération avec le Maroc et avec les pays d’origine et de transit. L’Europe et la Commission européenne doivent être impliquées », a fait observer le ministre espagnol des Affaires étrangères.

Pour lui, la coopération entre l’Europe et les pays d’origine et de transit doit être renforcée, et des moyens technologiques doivent être fournis pour empêcher que ce genre d’assauts ne se reproduise.

En rappel, des migrants clandestins, issus de pays d’Afrique subsaharienne, ont mené, vendredi matin, une tentative d’assaut groupé contre la clôture métallique au niveau de la province de Nador provoquant une bousculade énorme et des chutes mortelles du haut de la clôture. Le dernier bilan faisait état de 23 morts parmi les Subsahariens clandestins. Un élément de la force publique et 18 migrants sont toujours sous surveillance médicale.

Sidwaya.info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.