Journée nationale de l’arbre : le gouvernement instruit la création de nouvelles forêts

«Nous avons pu voir la capacité de résilience des PDI qui ont su valoriser les PFNL », Premier ministre, Albert Ouédraogo.

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a présidé, le samedi 6 août 2022 à Kaya, la cérémonie commémorative de la Journée nationale de l’arbre (JNA).

Panels, foire reboisement, remise de prix et décorations ont constitué les temps forts de la IVe édition de la Journée de l’arbre commémorée à Kaya sous le thème « Arbre, facteur de solidarité et de résilience ». La cérémonie officielle, placée sous la présidence du président du Faso, représenté par le premier ministre, Albert Ouédraogo a mobilisé, le samedi 6 août 2022 dans la cité des Cuirs et peaux, outre les membres du gouvernement et les chefs d’institutions, les populations locales dont les Personnes déplacées internes (PDI).

Citant les principales causes de cette dégradation qui sont, entre autres, les effets néfastes du changement climatique et les pressions anthropiques diverses, le Président du Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba, dans son adresse livrée par la ministre de l’Environnement, de l’Energie, de l’eau et de l’Assainissement, Maminata Traoré, a lancé un appel à tous les Burkinabè pour un engagement sans réserve dans les actions de restauration du couvert végétal.

«J’instruis les collectivités territoriales à s’approprier cette Journée nationale de l’arbre par la création et l’entretien de forêts régionales et communales», a insisté le président du Faso. Pour le chef de l’Etat, la tenue de cette journée, malgré le contexte sécuritaire que traverse le pays, s’explique par le fait que les actions de plantation responsables des trois dernières éditions ont permis de rehausser le taux de réussite des plants mis en terre de moins de 25% à 60%. A son avis, il y a cependant lieu de compenser les pertes engendrées par les prélèvements pour les besoins des populations déplacées internes en énergie domestique, estimés à environ 147Kg de bois par personne et par an.

Le choix de la région du Centre-Nord s’explique, selon lui, par le nombre important des PDI qui la classe en tête avec 34% de l’effectif national. Pour cette IVe édition, 200 plants ont été mis en terre sur le site de PDI de Tiwèga, 2 100 plants d’espèces pourvoyeuses de Produits forestiers non ligneux (PFNL) seront également distribués aux acteurs des PFNL. Dans le cadre du renforcement de la cohésion sociale, le gouverneur de la région du Centre-Nord, Blaise Ouédraogo, a annoncé la mise à disposition de 400 plants et 300 grilles de protection par le HCR au profit des PDI et des populations hôtes.

Des acteurs récompensés

Le mérite de 10 acteurs a été reconnu par la Nation.

Le chef du gouvernement, Albert Ouédraogo, a mis en terre sur le site de Tiwèga 2, un plant de baobab en guise de lancement officiel de la campagne de reboisement 2022 au Burkina Faso. Sur l’ensemble du territoire national et pour cette édition, il est attendu 10 millions de plants mis en terre. La IVe édition n’a pas dérogé à la règle. Une foire d’exposition-vente de produits forestiers non ligneux a été, en effet, organisée sur la place du 11-Décembre et a permis de découvrir les potentialités agricoles de la région.

Les exposants ont dévoilé leur savoir-faire en matière de transformation des produits forestiers non ligneux. Aussi, des mets à base de ces produits ont été dégustés. Après la visite des stands, dernier acte de cette journée commémorative, le premier ministre, Albert Ouédraogo, s’est dit satisfait du moral et du niveau de résilience des PDI. « Nous avons pu voir la capacité de résilience des populations, notamment des PDI qui ont pu valoriser les PFNL. C’est encourageant », s’est-il réjoui.

La Journée de l’arbre vise également à reconnaitre et à récompenser les mérites des acteurs intervenant dans le domaine de la préservation des ressources forestières. Ainsi, au cours de l’édition de Kaya, le mérite de 5 partenaires, 4 fonctionnaires et 2 acteurs du secteur privé a été reconnu. Ils ont été faits chevalier de l’Ordre du Mérite du développement rural avec agrafe environnement. Les récipiendaires n’ont pas tari d’éloges sur cette décoration. «Je remercie le gouvernement qui a bien voulu reconnaitre nos efforts de promotion des PFNL», a confié Mohamed Ouédraogo, entrepreneur spécialisé dans la production et la transformation du moringa à travers Yeepaoum production.

Pour ce qui est du prix du meilleur bosquet communal, Kaya qui s’est illustrée meilleure commune, a reçu un chèque d’1 million F CFA. La région de l’Est, quant à elle, a reçu le prix du meilleur site régional qui est de 2 millions F CFA… Les plus hautes autorités ont aussi manifesté leur solidarité aux PDI du Centre-Nord. Le gouverneur de la région a, en effet, reçu des vivres, 2 systèmes d’Adduction d’eau potable simplifiée (AEPS) et du matériel de travail au profit des PDI de la part du Président du Faso, Paul-Henri Sandoago Damiba.

Augustin Irwaya OUEDROGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.