Le ministre de l’Economie des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, et le directeur général adjoint de l’administration et des finances du fonds kowétien pour le développement économique arabe, Nadhal Alolayan ont signé le lundi 18 février 2019 à Ouagadougou, un accord de prêt d’un montant de 8, 25 milliards FCFA pour la construction de la route nationale N° 10.

Le Fonds Koweitien pour le développement économique arabe (FKDEA) a concrétisé son engagement à financer la route nationale N° 10 entre Tougan et Ouahigouya dans les régions de la Boucle du mouhoun et du Nord. En effet, le directeur général adjoint du FKDEA, chargé de l’administration et des Finances, Nadhal Alolayan, a paraphé un accord de prêt d’un montant d’environ 8,25 milliards FCFA avec le ministre de l’Economie des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, le lundi 18 février dernier.

Ce prêt remboursable en 25 ans avec un différé d’amortissement de 5 ans est une contribution saluée par le ministre Kaboré. « Je me félicite de l’aboutissement des négociations qui ont permis de conclure cet accord, dans la mesure où les ressources qui seront mobilisées représentent un apport substantiel pour le financement de la RN 10 dont le coût global est de 39,05 milliards FCFA », a-t-il déclaré.

Pour, Nadhal Alolayan, le fonds koweitien attache une importance capitale à ce projet, car il a pour but de contribuer au développement social et économique du Burkina Faso. « Il élève aussi la sécurité routière tout en réduisant les coûts de transport et de voyage. Ce projet va aussi contribuer au développement agricole dans cette région, à travers la création d’emplois et l’écoulement des productions des populations laborieuses de la zone et améliorer l’accès à l’éducation », a poursuivi le haut fonctionnaire du FKDEA.

Le ministre des infrastructures, Eric Bougouma, présent à la cérémonie de signature et dont le département assure la tutelle technique du projet de construction de la route entre Tougan et Ouahigouya, a précisé que la RN 10 a une longueur de 94 Kilomètres. Il a annoncé par ailleurs d’autres travaux connexes comme le bitumage de 10 kilomètres de voirie urbaine dans la ville de Ouahigouya, la construction de 6 marchés et 16 forages dans la région.

Le Fonds koweitien pour le développement économique arabe, intervient depuis 1983 au Burkina Faso dans les secteurs de l’eau, l’assainissement, le transport, la santé à travers des 18 prêts d’une valeur de 227 millions dollars US, des dons estimés à 12 millions dollars et une assistance technique.

Outre le FKDEA plusieurs autres partenaires techniques sont engagés dans le projet de construction et de bitumage de la route nationale Tougan-Ouahigouya, à savoir la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (BADEA), le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID) et le Fonds saoudien de développement (FSD). A travers cet accord le fonds koweitien pour le développement économique arabe devient le 2e partenaire à matérialiser sa participation après la BADEA.

En effet, en marge de la conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel pour le financement du programme d’investissement prioritaire, le directeur général de la BADEA, Sidi Ould Tah, et le ministre des affaires étrangères et de la coopération Alpha Barry avait entériné un accord de prêt d’un montant de 11,5 milliards FCFA.

Nadège YE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.