Le ministre d’Etat, Siméon Sawadogo a reçu l’ensemble des clés des 63 engins offerts par la GIZ.

Le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale et l’ambassade d’Allemagne ont procédé, le mercredi 6 février 2019 à Ouagadougou, à la signature d’une convention de partenariat. A travers cet acte, la coopération allemande (GIZ) fait don de 43 véhicules et 20 motos aux gouvernorats et hauts-commissariats des régions de l’Est et du Sud-Ouest.

La coopération allemande, à travers la deutsche Gesellschaft für internationale zusammenarbeit (GIZ), a signé une convention avec le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC), le mercredi 6 mars 2019 à Ouagadougou. Pour marquer cette convention, le gouvernement allemand a fait un don de 43 véhicules et de 20 motos d’une valeur totale de 721 550 mille francs CFA au gouvernement burkinabè.

Selon l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina Faso, Ingo Hebert, cette aide s’inscrit dans la dynamique de l’appui aux partenaires du Programme de décentralisation et de développement communal (PDDC) financé par la République fédérale d’Allemagne et exécuté par la GIZ qui, depuis 2005, accompagne le processus de décentralisation au Burkina Faso. «Le matériel est destiné aux trente communes partenaires de ce programme aux deux conseils régionaux, aux deux gouvernorats et aux neuf hauts-commissariats dans les régions de l’Est et du Sud-Ouest», a-t-il détaillé.

L’ambassadeur allemand a dit espérer que le matériel offert permettra à la tutelle, représentée par les gouverneurs et les hauts-commissaires des deux régions, de mieux assurer l’appui-conseil aux collectivités territoriales et surtout d’accompagner une gouvernance locale responsable orientée vers les intérêts des citoyens. «Les motos destinées à l’usage des services techniques en charge de la collecte des recettes locales permettront d’améliorer les recouvrements des recettes propres des collectivités territoriales partenaires du programme.

Ce qui me paraît être un impératif de premier ordre pour améliorer les conditions de vie des populations», a-t-il déclaré. L’ambassadeur a réitéré la disponibilité de son gouvernement, qui intervient déjà dans les domaines de l’agriculture, de l’eau et de la décentralisation, à soutenir le Burkina Faso dans sa lutte pour le développement. Pour le ministre d’Etat burkinabè, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo, cette convention qui vient élargir la relation bilatérale entre la République fédérale d’Allemagne et le Burkina Faso, sera d’une aide capitale dans la tenue du PDDC.

«Je mesure à sa juste valeur, ce geste qui apportera sans nul doute une plus-value dans l’action de mon département sur le terrain en améliorant dans les régions concernées, la qualité des actes produits, la satisfaction de la population vis-à-vis des services délivrés, le renforcement de la collaboration entre acteurs étatiques et collectivités territoriales», a-t-il déclaré. Le ministre Siméon Sawadogo a donc remercié la coopération allemande et s’est engagé solennellement à utiliser à bon escient le matériel offert.

Fatimah TANKOANO
(stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.