Les grossesses tardives sont devenues récurrentes et l’âge de la première maternité ou de la maternité est important à connaître. Les femmes qui désirent concevoir devraient avoir à l’idée que les chances d’être mère diminue considérablement avec l’âge.

Aujourd’hui, nombreuses sont les femmes qui s’estiment légitimement « jeunes’’ dans la vie, alors qu’elles sont déjà âgées pour la reproduction. Certaines confondent avoir leurs règles et être fertiles. Or, la fertilité chute environ 10 ans avant la ménopause. La méconnaissance de cette réalité aiguise le sentiment d’injustice devant une infécondité toujours vécue comme trop précoce.

De nombreuses raisons ‘’légitimes’’ peuvent expliquer cette tendance à vouloir attendre plus longtemps avant de vouloir fonder une famille ou concevoir. Il y a le fait de trouver un partenaire stable qui souhaite avoir des enfants, avoir terminé ses études, s’assurer une certaine stabilité professionnelle ou encore disposer de ressources suffisantes.
Mais, ce qu’il faut savoir, le moment idéal pour concevoir se situe entre 25 et 35 ans. C’est entre cet intervalle que les femmes sont les plus fertiles. Parce qu’à cette période, les futures mamans auront plus de chance d’avoir une grossesse sans complications, et de donner la vie à un bébé en pleine santé.

Par ailleurs, la durée entre l’arrêt de la contraception et le fait de tomber enceinte sera sûrement plus court. A partir de 35 ans, les chances de tomber enceinte diminuent. Une fois qu’elles ont passé l’âge de 35 ans, les femmes commencent à avoir plus de mal à tomber enceinte. Leur fertilité diminue, et les risques de complications pendant la grossesse augmentent. Passé ce cap, le risque d’anomalies chromosomiques augmente. Et, comme le risque augmente, la fertilité diminue. «C’est un motif de consultation dans nos formations sanitaires.

Parce que c’est un problème. Nous recevons des femmes d’un certain âge qui désirent avoir un enfant. Quand elles viennent, nous prenons le soin d’expliquer toutes les implications. Nous rassurons le couple sur les dispositions à prendre», a dit la présidente de l’association burkinabè des sages-femmes, Mariam Nonguierma. Elle a précisé que passer l’âge de 40 ans, la femme peut toujours tomber enceinte. «On parle de grossesse à risque. Il faut dans ce cas suivre la femme jusqu’à son accouchement», a-t-elle dit. Mme Nonguierma a fait comprendre qu’il ne s’agit pas d’encourager les naissances mais a souligné qu’une femme n’accouche pas quand elle veut mais quand elle peut.

Par ailleurs, il faut préciser que si l’âge a une grande importance pour la fertilité féminine, d’autres facteurs peuvent contribuer à la faire diminuer. Il s’agit notamment des anomalies chromosomiques, aussi bien chez la future maman que chez le futur papa. En plus, un utérus mal formé, qui a été opéré, ou qui présente des fibromes peut également être un frein à la conception. Les problèmes thyroïdiens, le diabète, le surpoids ou l’obésité sévère, le syndrome des ovaires polykystiques, l’hypertension…Toutes ces pathologies peuvent contribuer à rendre une femme moins fertile. Mais, l’environnement a aussi une influence. Certains polluants, comme les perturbateurs endocriniens, peuvent faire diminuer les chances de tomber enceinte.

Selon l’Agence sanitaire britannique (NHS), 95% des femmes âgées de 35 ans qui ont des relations sexuelles non protégées arrivent à avoir un enfant au bout de trois ans, contre 75% seulement pour les femmes âgées de 38 ans. Une baisse de la fertilité qui va de pair avec la chute du nombre d’ovules.

Dans le même ordre d’idées, une étude menée en 2013 à l’Université d’Edimbourg (Grande Bretagne) a montré que les réserves ovariennes dont chaque femme dispose à la naissance, diminuent à un rythme beaucoup plus rapide qu’on ne le croit. Ainsi, à l’âge de 30 ans, une femme ne disposerait plus que de 12% de ses ovules et n’en aurait plus que 3% à l’âge de 40 ans. Selon l’Agence française de la biomédecine, la fécondabilité, soit la probabilité de concevoir par cycle, baisse avec l’âge de 25% par cycle si la femme a 25 ans, 12% si elle a 35 ans et seulement 6% à 42 ans.

Gaspard BAYALA
gaspardbayala87@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.