Renforcement de l’offre énergétique

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a visité, le vendredi 3 mai 2019 à Ouagadougou, le chantier de construction de la centrale thermique de la SONABEL, sis à Gounghin.

A partir du 15 mai 2019, la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL) recevra 50 MW de plus dans son réseau. L’assurance a été donnée par le chef de projet Aggreko, Francis Bessong Ayuk, lors de la visite du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le 3 mai 2019 sur le chantier de construction de la centrale thermique de la nationale de l’électricité, à Ouagadougou. Implantée à Gounghin pour une durée de trois ans, la centrale thermique est dotée de 31 groupes d’une puissance de 1, 8 mégawatt chacun. Son coût est estimé à 50 milliards FCFA, assuré par l’entreprise. L’énergie produite sera vendue à la SONABEL pour sa redistribution aux populations. Les responsables de l’entreprise ont confié qu’il reste à la date du 3 mai 2019, des travaux de raccordement pour la mise en marche de la centrale. «Je suis fier de constater que le travail a beaucoup avancé. Certes, il y a eu un léger retard, car nous attendions la mise à réseau à partir de fin avril, mais d’ici le 15 mai, on devrait pouvoir renforcer le potentiel de production de la SONABEL et amoindrir ainsi les délestages», s’est réjoui le chef du gouvernement. Pour Christophe Dabiré, cette centrale est une solution qui vient raffermir les options politiques déjà prises en vue de renforcer la sécurité énergétique du pays. A cet effet, il a félicité l’entreprise Aggreko pour le travail abattu et notamment pour avoir eu recours à la ressource humaine nationale. «Cela montre qu’il existe des ressources humaines de qualité qui prendront la relève d’ici quelques années», a-t-il soutenu. Selon le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo, pendant
trois ans, cette centrale va permettre de répondre à la demande de plus en plus forte en période de canicule. Il a rassuré la population que le gouvernement travaille pour garantir une accessibilité à une énergie de qualité à moindre coût. A l’entendre, des promotions pour la connexion au réseau seront faites pour permettre au maximum de populations d’y avoir accès. «Elle se fera à des prix défiant toute concurrence parce que nous sommes résolument engagés à sortir le Burkina Faso de l’obscurité», a laissé entendre M. Ouédraogo.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.