Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille a organisé une cérémonie de remise de prix aux enfants retirés de la rue, admis au CEP et au BEPC, le vendredi 19 juillet 2019, au centre d’accueil et d’urgence de Somgandé (Ouagadougou).

Six enfants et jeunes, jadis en situation de rue, ont réussi à leurs examens de fin d’années. Ils sont trois pour le Certificat d’études primaires (CEP) et trois au Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Ils ont été gratifiés d’un vélo et d’un kit scolaire, le 19 juillet dernier à Ouagadougou. Débuté le 10 août 2018, le projet opération de retrait des enfants en situation de rue a permis de retirer plus de 2000 enfants.

Et le ministère en charge de l’action humanitaire, porteur dudit projet, a décidé de couronner leurs efforts consentis à travers l’organisation d’une cérémonie de remise de prix aux lauréats, au sein du centre d’accueil d’urgence de Somgandé (Ouagadougou). La ministre en charge de l’action humanitaire, Laurence Ilboudo a déclaré : «nous fêtons la journée d’excellence, nous aussi, pour récompenser nos enfants qui ont réussi aux examens». Le directeur du Centre d’accueil d’urgence de Somgandé (CAUPO), Romuald Sandwidi a apprécié l’effort dudit département en matière de prise en charge de ces adolescents. Romuald Sandwidi a rapporté qu’en termes de bilan des résultats scolaires, sur un effectif de 98 enfants qui ont été scolarisés, 77 sont admis en classe supérieure, 11 reprennent leur classe, deux ont été exclus, trois ont obtenu le BEPC et trois le CEP.

A ceux qui n’ont pas cru au projet de retrait de ces enfants de la rue, Laurence Ilboudo s’est réjouie en disant qu’il n’y a que le travail qui paie. Après les récompenses, la ministre a partagé un repas avec les pensionnaires du centre et les lauréats.

Achille ZIGANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.