Kaya : des déplacés sans vivres
Kantigui a constaté un dysfonctionnement dans la distribution des vivres aux Personnes déplacées internes (PDI) de Kaya. En effet, pendant que certains d’entre eux vendent à vil prix leurs provisions, d’autres peinent à recevoir leur première dotation. « Depuis plus de six mois, j’ai effectué plus de 30 va-et-vient entre notre site d’accueil et la place de la marie de Kaya. Je n’ai jamais entendu mon nom. Chaque fois, on nous dit de revenir dans trois jours », a confié à Kantigui une ressortissante de Ringa, dans la commune de Barsalogho.
De ce qui est revenu à Kantigui, de nombreuses familles, des veuves et des orphelins qui vivent dans le désarroi s’interrogent sur le mécanisme de distribution des vivres. Ce qui est d’autant plus indignant, a relevé une autre source de Kantigui, c’est qu’au même moment, des vivres sont revendus sur le marché. Le prix du sac de riz de 50 kg oscille entre 10 000 et 12 500 F CFA. Il est même revenu à Kantigui que certains déplacés s’en sont plaints aux autorités. Pire, a-t-on rapporté à Kantigui, certaines associations et communautés hôtes se transforment en agents de l’action sociale pour recenser des PDI afin de récupérer leurs vivres. Il est donc nécessaire que le Conseil départemental de secours d’urgence et de réhabilitation (CODESUR) de Kaya prenne des dispositions, afin de soulager les souffrances des populations en détresse.

Décoré, malgré sa condamnation en justice
Le 11 décembre 2019, Kantigui a fait le déplacement de Fada N’Gourma pour participer à la décoration de l’un de ses proches, à l’occasion de la cérémonie commémorative du 59e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à la souveraineté nationale. Un évènement solennel au cours duquel 80 acteurs des secteurs public et privé ont été décorés. Kantigui s’est rendu compte que parmi les récipiendaires de la province de la Tapoa, le maire de la commune de Logobou, Kondioa Yonli, a été distingué de la Médaille d’honneur des collectivités locales. Pourtant, Kantigui se rappelle qu’il y a trois semaines de cela, celui-ci a été reconnu coupable de conflit d’intérêt et, de ce fait, condamné à 18 mois de prison avec sursis, assortis d’une amende de deux millions F CFA. Une situation, a constaté Kantigui, qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

La fête du poulet de Poa, les 23 et 24 décembre 2019
Il est revenu à Kantigui que la traditionnelle fête du poulet de Poa aura lieu les 23 et 24 décembre prochains. Le thème retenu pour cette 20e édition est : «Action vitale, 20 ans au service du développement rural : acquis, insuffisances et perspectives». Un choix pour rendre hommage à cette association qui a fait de la fête du poulet, la marque déposée de la commune de Poa. Au programme, il y a des expositions-ventes, de la gastronomie, de l’animation culturelle, un panel, etc. L’évènement est placé sous le patronage du ministre des Ressources animales et halieutiques, Sommanogo Koutou et le parrainage de celui du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré. Kantigui espère que Poa, village situé sur l’axe Ouagadougou-Koudougou, à environ 75 km de la capitale, grouillera de monde.

Kantigui
kantigui2000@gmail.com
(00226) 25 31 22 89

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.