Election présidentielle de novembre : Zéphirin Diabré croit en son étoile

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) a célébré ses dix ans d’existence, les 29 février et 1er mars 2020 à Ouagadougou. Plusieurs activités étaient au menu de cette noce d’étain, notamment un panel, un cross populaire et l’installation du club des lioncelles du parti.

Créée le 1er mars 2010, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a dix ans. Pour marquer d’une pierre blanche cet anniversaire placé sous le thème : « dix ans de l’UPC : combat pour un vrai changement », le « parti du lion » a organisé une série d’activités les 29 février et 1er mars 2020 à Ouagadougou. Ainsi, il a initié un panel sur le thème, la projection d’un film documentaire sur la vie du parti, un cross populaire, un don de sang, une exposition-photos, des jeux de société et l’installation du Club les Lioncelles du parti. Dans l’après-midi du dimanche 1er mars, le parti a convié ses militants et sympathisants, mais aussi les responsables et représentants de partis politiques de l’opposition et de la majorité à la cérémonie officielle marquant l’anniversaire. D’emblée, le président de l’UPC, Zéphirin Diabré a qualifié la présence des autres partis (surtout ceux de la majorité) de « geste de courtoisie républicaine ».

« C’est comme cela que dans une République civilisée, opposition et majorité doivent se comporter », a-t-il lancé. Dans son message, celui qui est également le chef de file de l’opposition politique a refait le chemin parcouru par son parti en une décennie d’existence. Dans ce sens, il a relevé les forces, mais aussi les insuffisances du parti avant d’afficher les ambitions pour les années à venir. Zéphirin Diabré a ainsi rappelé que seulement deux ans après sa création, l’UPC a obtenu 19 députés aux élections législatives de 2012. En 2015, a-t-il poursuivi, le parti a eu 33 élus nationaux faisant de lui la première force politique d’opposition du pays. Aux municipales de 2016, il s’en est tiré avec 3 000 conseillers, une trentaine de maires et la présidence d’un Conseil régional. Pour ces acquis, M. Diabré a félicité les militants à tous les niveaux pour leur mobilisation, leur détermination et leur sacrifice qui ont permis de hisser le parti au rang de « force politique respectée et admirée ».

En termes d’ambitions pour les années à venir et surtout pour cette année électorale 2020, l’UPC projette de devenir la première force politique du pays, en remportant la présidentielle et la majorité des sièges de députés à l’Assemblée nationale. Cette conquête du pouvoir d’Etat en novembre prochain, a estimé Zéphirin Diabré, marquera le début du « vrai changement », objet du combat du parti. Lors de cette cérémonie officielle des dix ans de l’UPC, membres-fondateurs, élus nationaux et locaux, anciens élus, amis et partenaires du parti ont été décorés dans les ordres du « Lion d’or », du « Lion d’argent » et du « Lion de bronze ». C’est par la coupure du gâteau aux couleurs du parti que l’anniversaire s’est achevé.

Honoré KIRAKOYA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.