Réouverture du marché central de Ziniaré : Une faible affluence au premier jour

L’accès au marché central de Ziniaré est désormais conditionné par le lavage des mains à chaque entrée, comme le maire Pascal Compaoré en donne l’exemple.

La réouverture officielle du marché central de Ziniaré a eu lieu, hier mercredi 29 avril 2020. Le constat a été fait par le maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré, accompagné du préfet du département et des membres de la cellule communale de gestion de la crise du COVID-19.

Après un mois de fermeture à la suite des mesures restrictives prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, le marché central de Ziniaré a rouvert ses portes, mercredi 29 avril 2020. Pour justifier une telle démarche, le maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré, a indiqué : « La réouverture du marché est une question de survie, car à un certain moment, tout le monde était étouffé, les économies et la vie sociale aussi.

Donc, il fallait réfléchir autour de comment rouvrir le marché et il y a eu des préalables qui ont été posés avec les acteurs directs, c’est-à-dire les commerçants. Ce qui a abouti à la mise en place du comité de gestion et la prise d’un certain nombre de mesures ». Pour constater l’effectivité de cette réouverture, il s’y est rendu dès les premières heures. Il était accompagné du préfet du département de Ziniaré, Drissa Ouédraogo et des membres de la cellule communale de gestion de la crise du COVID-19.

Après le lavage des mains, les visiteurs du jour ont sillonné le marché pour constater l’occupation des étals et l’ouverture effective des boutiques mais surtout le respect des mesures ou gestes barrières. Cependant, le constat est là : la majorité des étals sont vides, le port obligatoire du masque ou cache-nez n’est pas respecté par certains et d’autres accèdent au marché sur leurs vélos ou motocyclettes.

Quelques vendeuses de légumes et certains bouchers étaient toujours installés aux abords du marché. Après ce constat, le maire Compaoré a reconnu: « D’emblée, il faut féliciter les commerçants pour leur patience, car le marché a été fermé depuis le 31 mars et c’est aujourd’hui la réouverture.

Nous constatons que ce matin, c’est de bonne heure donc l’affluence n’est pas encore au top mais nos directives sont en train d’être prises en compte par les commerçants. Mais quoi qu’on dise, il y a toujours du travail à faire pour le respect des mesures d’hygiène notamment le port obligatoire de masques.

Alors, j’ai invité les membres du comité de gestion et les forces de sécurité à nous accompagner dans cette dynamique-là ».
Et au vice-président du comité de gestion, Abdou Rasmané Simporé, de reconnaître: « En effet, à la rencontre avec le maire sur les conditions de réouverture du marché, nous avions proposé un certain nombre de mesures.

Au centre du marché, la grande partie des étals réservés aux vendeuses
de légumes sont encore vides

Par la suite, nous avons sensibilisé tous les commerçants au respect strict de ces mesures barrières. Mais comme vous le savez, il est difficile d’emmener tout le monde à respecter ces mesures en un seul jour. C’est pourquoi, nous allons poursuivre avec la sensibilisation car il y va de notre santé mais surtout de notre bien-être.

Vous verrez que dans les tout-prochains jours, tout va rentrer dans l’ordre concernant le strict respect des consignes». « Vraiment je tiens à remercier et à bénir les autorités communales pour avoir pensé à la réouverture du marché qui nous réjouit tous car après la fermeture, ce n’était pas facile pour nous. Quant aux mesures, nous allons les respecter.

Ce matin, c’est dans la précipitation que j’ai oublié mes cache-nez, que j’ai lavés dans la nuit, à la maison sinon, j’en ai jusqu’à trois», a confié Salamata Sedogo, vendeuse de légumes. Aux abords du marché, des bouchers et des vendeuses de légumes, qui ont requis l’anonymat, ont laissé entendre: « Nous avons appris l’information sur la réouverture du marché mais nous étions sceptiques.

Nous attendions alors que les autres intègrent d’abord pour constater l’effectivité avant d’intégrer le marché et occuper nos étals s’il n’y a pas de problème». Pour le respect des mesures édictées, le maire a d’abord invité le comité de gestion du marché à un travail rigoureux avec un accent sur la sensibilisation.

Il a ensuite exhorté la population au strict respect des gestes barrières car la santé est d’abord un problème individuel avant d’être collectif. La réouverture du marché central de Ziniaré marque également la réouverture des autres marchés et yaars de la commune fermés à la suite de la lutte contre la propagation du COVID-19. Désormais, les marchés et yaars s’ouvrent à 6 heures et se referment à 18 heures dans la commune de Ziniaré.

Abdias Cyprien SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.