Cour d’appel de Ouagadougou : Jean-Claude Bouda en liberté

La Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Ouagadougou a ordonné, hier jeudi 22 octobre 2020, la mise en liberté de l’ex-ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda, à la suite d’un appel que celui-ci avait fait.

En liberté provisoire, depuis le lundi 28 septembre 2020, « pour raisons de santé », l’ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda, bénéficie maintenant d’une liberté sur ordonnance de la Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Ouagadougou, rendue hier jeudi 22 octobre 2020. Jean-Claude avait été déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), en mai 2020 à la suite d’une plainte du Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC) pour des infractions de faux et usage de faux en écriture privée, fausses déclarations de patrimoine, délit d’apparence, blanchiment de capitaux, en lien avec une villa cossue construite à Manga, sa ville natale.

La Rédaction

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.