« J’apporterai de la sérénité aux FDS », Claude Tassembedo

Le seul candidat indépendant à l’élection présidentielle, Claude Aimé Tassembedo, est allé à la conquête de l’électorat de Kaya, le dimanche 8 novembre 2020.

Le prétendant au palais de Kosyam, Claude Tassembedo, a misé sur une campagne de « proximité », afin de conquérir l’électorat dans la ‘’cité des cuirs et peaux’’. Il a débuté sa campagne dans la cour royale du Sanmatenga. Après les salutations d’usage et une remise d’un lot de t-shirts portant son effigie et de flyers, il a expliqué que sa visite de courtoisie a pour objectif de recueillir la bénédiction du chef de canton du Sanmatenga, le Naaba Koom. « Je suis venu solliciter votre permission et soutien, afin d’expliquer ma vision aux populations de votre canton. Je demande aussi des conseils pour une victoire, le soir du 22 novembre prochain ». Après avoir salué la démarche adoptée par l’hôte, Naaba Koom l’a rassuré de sa disponibilité à l’accompagner. « Vous avez bien choisi la porte d’entrée », a-t-il indiqué. Le chef de canton du Sanmatenga l’a exhorté a accepté le verdict des urnes, le soir du 22 novembre. M.Tassembedo et sa délégation se sont ensuite déportés à la grande mosquée de Kaya pour avoir « la bénédiction des autorités religieuses ». Claude Aimé Tassembedo, qui a eu droit à une prière collective, dirigée par le représentant des musulmans, Ouésseni Ouédraogo, a aussi distribué des t-shirts et flyers de sa photo. Il s’est ensuite rendu sous le hall des artisans du grand marché de Kaya où ses militants et sympathisants se sont retirés dans le but de présenter leur candidat aux commerçants. Dans les échanges, les artisans ont demandé au candidat, une fois à Kosyam, d’œuvrer pour l’écoulement de leurs produits artisanaux à l’échelle internationale et la sécurisation du Centre-Nord. Des préoccupations pour lesquelles le candidat indépendant dit avoir des solutions, pourvu qu’il soit élu Chef de l’Etat. La dernière étape a été celle du quartier Gaoua (Kaya), situé au côté Nord-ouest de la ville de Kaya, sur l’axe Kaya-Kongoussi. A cette étape, les discussions ont porté sur le programme de société du candidat Tassambedo. Selon Arsène Nanéma, membre du staff de campagne de Claude Aimé Tassembedo, il s’agit d’un plein emploi pour les jeunes, de l’autonomisation financière des femmes et de l’accompagnement des personnes du troisième âge. Dans son intervention, le représentant des habitants de Gaoua (Kaya), Jean Baptiste Sawadogo, a souhaité la bienvenue au candidat à la présidentielle, avant de le rassurer de leurs voix, le soir
du 22 novembre prochain. «Aujourd’hui, nous voulons la paix, la prospérité et le bien-être des populations. Nous désirons un candidat qui va faire développer le Burkina Faso », a-t-il insisté.

Emil Abdoul Razak SEGDA
Segda9emil@gmail.com

……………………………………………………………………………………………………………….

Claude Tassembedo : « J’apporterai de la sérénité dans le travail des FDS ».

«Je suis venu dire aux populations de Kaya de porter leur choix sur un candidat qui peut leur apporter la paix au quotidien. Mon programme de société est une révolution politique pour changer «radicalement» les pratiques, en apportant des solutions aux problèmes vitaux des Burkinabè. Pour la région du Centre-Nord, je promets une sécurisation rapide, afin que les Personnes déplacées internes (PDI) regagnent leurs villages d’origine. La préoccupation des gens de Kaya, c’est la sécurité, parce qu’ils sont à l’épicentre du terrorisme. Et, j’ai une capacité d’analyse plus poussée sur les questions de sécurité que les autres candidats à la présidentielle. Je trouverai des solutions concrètes contre le terrorisme, à travers un système de renseignement des Forces de défense et de sécurité (FDS) pour apporter la sérénité dans leur travail. Les FDS ont été perturbées. Et, il leur faut une solution radicale contre l’hydre terroriste».
– Propos recueillis par E.A.R.S

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.