Le CDP en ordre de bataille dans le Soum

Les militants se sont mobilisés pour la rencontre.

La section provinciale du Soum du Congrès pour la démocratie et la progrès (CDP) mène des rencontres de proximité dans la ville de Djibo, depuis le début de la campagne électorale ouverte le 31 octobre 2020.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu, le dimanche 8 novembre 2020, une rencontre au siège du parti situé au secteur n° 4 de Djibo. Il s’est agi d’une rencontre d’échanges avec les fonctionnaires de la ville qui sont conviés à écouter le programme du parti pour la présidentielle et des projets des candidats aux élections législatives. Pour le secrétaire général de la section CDP du Soum, Hamadou Tamboura, son parti a un programme ambitieux pour le peuple burkinabé, en général et pour le Soum, en particulier.

Car, dit-il, qui parle de l’insécurité parlera forcément de la province du Soum. Le candidat tête de liste au Soum, Hamadoum Tamboura étant absent, c’est le deuxième titulaire qui l’a représenté. Celui-ci a invité les sympathisants et militants présents à voter utile pour un changement de qualité à l’hémicycle. A cette rencontre on notait la présence des fonctionnaires de l’État et des collectivités venus nombreux écouter le message du parti.

A leur tour et par la voix de leur représentant, ils ont remercié le staff de campagne du parti pour leur avoir expliqué le programme de société du président du parti, Eddie Komboïgo et aussi les projets de leurs candidats pour le Soum s’ils venaient à être élus au soir du 22 novembre 2020. Satisfait des échanges, le SG de la section provinciale du Soum a vivement remercié les participants puis
rendez-vous a été pris pour le 22 novembre 2020, jour des élections pour célébrer la victoire.

Moumouny B. TAMBOURA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.