Lutte contre la traite des enfants : 19 mineurs ramenés de la Côte d’Ivoire

Le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire a présenté, le lundi 29 mars 2021 à Ouagadougou, des enfants victimes de la traite en république de Côte d’Ivoire.

«Je l’ai inscrit dans une école coranique. A mon retour de voyage, on m’a fait savoir qu’il a fuit avec un ami sans qu’on ne sache où ils sont partis. C’est après qu’on a su qu’ils sont allés en Côte d’Ivoire », a expliqué Moussa Sana pour justifier l’absence de son fils du territoire burkinabè. C’est tout ému qu’il a assisté au retour au pays, le lundi 29 mars 2021, de sa progéniture. Au nombre de 23 personnes dont 19 mineurs, une fille, une jeune mère de 21 ans et son garçon de 22 mois, ce retour, rendu possible grâce à la collaboration des autorités des deux pays, est salué, à sa juste valeur, par la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Laurence Ilboudo. Celle-ci s’est indignée au regard de l’âge des enfants rapatriés compris entre 12 et 17 ans.

Cependant, la ministre a rassuré que tout sera mis en œuvre pour leur réinsertion sociale. « Pour l’instant, ils seront accueillis au centre de réinsertion sociale. Mais, nous avons instruit les directions régionales concernées à prendre les dispositions nécessaires pour que chaque enfant retourne dans sa localité d’origine avec un plan d’actions individualisé pour sa réinsertion », a laissé entendre Laurence Ilboudo. Elle a rassuré que la sensibilisation va se poursuivre au sein de la population et des communautés, des parents sur les risques liés à la mobilité des enfants. La ministre en charge de la famille a également invité les acteurs de la lutte contre la traite des enfants à redoubler davantage d’efforts pour la préservation du phénomène et la population à dénoncer auprès des services de sécurité, toute personne, trafiquant d’enfant présumé en appelant 80 00 12 87 ou 116. « Nous allons durcir la loi et tous ceux qui seront pris dans ce sens, nous appliquerons la loi dans toute sa rigueur », a insisté la ministre Ilboudo.

Donald Wendpouiré NIKIEMA
tousunis.do@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.