Reprise du procès des présumés terroristes: 20 ans de prison ferme pour N.A et D.A.A.

La session a repris ce mardi 10 août 2021 avec deux dossiers en jugement. Le premier met en cause N.A. et D.A.A. Ils sont poursuivis pour quatre chefs d’accusations : association de malfaiteur en lien avec le terrorisme, dégradation volontaire de bien en relations avec une entreprise terroriste, vol aggravé et détention illégale d’armes à feu. Ils ont été appréhendé le 2 mai 2018 par des Koglwéogo après l’attaque de l’école de Bafina dans la commune de Barsalgho dans le Centre-Nord. Dans cette école, ils ont incendié le domicile du directeur, le magasin de l’école et ont intimidé les enseignants. Ils ont aussi incendié le quartier général des Koglwéogo à Ginebila. A l’interrogation, ils affirment être membres du groupe Ansaroul-Islam.

Le procureur a requis 20 ans de prison ferme pour chacun avec sureté de 15 ans et avec la confiscation des armes utilisées. A la reprise du procès, la peine a été confirmée.

Ils doivent solidairement payer la somme de 2 975 094 F CFA à la victime D.A et 758 000 à C.B.

Le tribunal affirme qu’ils ont 15 jours pour faire appel, s’ils ne sont pas satisfaits de la décision rendue.

Le 2e dossier de la session de ce mardi 10 aout a été renvoyé au jeudi 12 aout 2021 pour absence d’interprète.

S.T.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.