Burkina-Mali : une vision commune contre le terrorisme

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le ministre de la Défense du Mali, le colonel Sadio Camara, le mardi 7 septembre 2021 à Kosyam. La lutte contre l’insécurité a été le principal sujet de cette rencontre.

La lutte contre le terrorisme est un défi commun au Burkina Faso et au Mali et la réponse à ce problème doit être globale. C’est la conviction du Président de la transition malienne, Assimi Goïta, qui a de ce fait dépêché son ministre de la Défense, le colonel Sadio Camara, auprès du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour échanger sur la question. Il a été reçu en audience, hier mardi 7 septembre, au palais de Kosyam. « Je suis venu transmettre un message de fraternité du président de la transition malienne à son frère et aîné Roch Marc Christian Kaboré.

Nos deux Etats et au-delà, nos deux peuples frères, sont unis par l’histoire et la géographie et se battent au quotidien contre des ennemis communs à savoir le terrorisme et l’obscurantisme. Notre objectif est donc de trouver ensemble une solution à ce problème qui fait trop souffrir nos braves populations», a-t-il confié à sa sortie d’audience. De ce qu’il a dit, les président Goïta et Kaboré partagent la même vision dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et sont déterminés à venir à bout de ce phénomène pour le bonheur de leurs peuples respectifs. Pour ce faire, il a indiqué que des opérations antiterroristes seront menées conjointement par les deux Etats « dans les mois à venir ». Selon le colonel Camara, ce volet de la coopération bilatérale entre leurs pays a été largement évoqué lors de son entretien avec le chef de l’Etat burkinabè.

Nadège YAMEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.