Tour préliminaire Coupe CAF : l’ASFA-Y joue la gagne ce dimanche face à San Pedro

L’entraineur de l’ASFA-Yennenga, Rigo Gervais, a déclaré le jeudi 9 septembre 2021 après son premier entrainement avec son équipe, vouloir marcher sur les traces des Etalons à Marrakech (Maroc) contre le FC San Pedro de Côte d’Ivoire, en match comptant pour le tour préliminaire aller de la Coupe de la Confédération CAF. Les « Jaune et vert » de Ouagadougou reçoivent l’équipe ivoirienne ce dimanche, à 16h TU au Grand stade de la ville ocre, avant de jouer le retour à Abidjan la semaine prochaine.

«Il faut être dans le sillon de l’équipe nationale qui a fait une bonne prestation ici. C’est une bonne ouverture sur le plan mental. Nous allons faire en sorte que le Burkina, à l’international, puisse avoir un meilleur visage. Ils (les Etalons : ndlr) sont venus à l’hôtel nous passer le flambeau. On a à cœur de marcher sur les traces des Etalons et on le sent chez les garçons », a déclaré l’entraineur ivoirien de l’ASFA-Y, Rigo Gervais, juste après l’entrainement de son équipe sur le terrain annexe du Grand stade du Marrakech, ce 9 septembre 2021. Les Guerriers de Zempasgo sont arrivés à Marrakech le mercredi 8 septembre autour de 11h50 (heure locale) et se sont reposés pour être plus frais ce jeudi. « Par rapport au voyage, d’autres ont un état de santé fragile mais le staff médical travaille à pallier tout cela », a expliqué le maître à penser de l’équipe asfasienne. Pour ce début des entrainements, l’objectif du staff technique est d’abord de voir comment les joueurs s’adaptent au climat méditerranéen. « Sur le plan athlétique les garçons répondent bien. On est ensuite allé sur le plan tactico-technique. On a beaucoup travaillé sur le replacement défensif, (individuel comme collectif) parce qu’il ne faut pas prendre de but. Après on est rentré dans le onze contre onze en insistant dans les mêmes ingrédients », a expliqué coach Rigo Gervais. L’équipe burkinabè est venue au Maroc avec en tête d’arracher une victoire avant le match retour à Abidjan la semaine prochaine. « Etant ivoirien je connais les principes de l’équipe adverse. Je les ai croisé beaucoup de fois dans le championnat ivoirien », a souligné le coach de l’ASFA-Y.

Selon le capitaine de l’ASFA-Y, Rachid Sana, l’ambiance dans le groupe est bonne. Il a indiqué que ses coéquipiers et lui respecteront l’adversaire, comme l’a recommandé leur coach. « Nous les laisserons jouer pour voir comment ils évoluent. S’ils sont prenables, dès les 15 premières minutes nous allons les surprendre. L’objectif est de gagner ici à Marrakech parce qu’il faut faire comme nous évoluons à domicile. Il faut gagner et aller négocier le match nul et pourquoi pas gagner à Abidjan », a-t-il déclaré. La nouvelle recrue de « la vieille dame », le Béninois Nicolas Dognon, qui a évolué dans le championnat nigérien avec l’équipe de la Garde nationale en étant soulier d’or avec 18 buts, est on ne peut plus clair sur l’objectif lors de la rencontre de dimanche « Notre ambition est de passer le premier tour qui est le premier des soucis de nos dirigeants. Nous sommes en train de travailler pour cela. Je me sens très bien car je suis arrivé dans un groupe où il y a de l’harmonie. Si nous sommes unis, nous pouvons aller loin dans cette campagne africaine », a-t-il dit. Le goléador béninois est en jambe car il a déjà scoré en finale de la super coupe AJSB (Association des journalistes sportifs du Burkina) et en coupe de la Ligue.

Le moins que l’on puisse dire est qu’avant d’effectuer le voyage de Marrakech, l’ASFA-Y s’est préparée comme elle le peut. « Nous n’avons eu que la coupe de la Ligue avec 3 victoires en autant de matchs où nous avons pu marquer des buts contre l’AS Douanes, l’USFA et l’EFO », a affirmé le coach de l’ASFA-Y. Les joueurs Innocent Dah (qui n’a pas pu effectuer le déplacement du Maroc pour des problèmes administratifs) et Justice Amaté (malade) ont manqué à ce premier entrainement de l’équipe asfasienne. Le capitaine Rachid Sana et ses coaquipiers défieront donc l’AS San Pedro ce dimanche 12 septembre à Marrakech. Un bon résultat est impératif avant le retour dans une semaine à Abidjan.

Adama SALAMBERE

(envoyé spécial à Marrakech)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.