Editions Sidwaya : le SYNATIC fait le bilan de ses activités

Le bureau national du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) a tenu son Assemblée générale, le jeudi 24 mars 2022, dans la salle de Rédaction des Editions Sidwaya.  Au cours de cette rencontre, deux sujets ont principalement dominé les échanges.  Il s’agit notamment des informations relatives aux activités du syndicat et la dynamisation du Comité des Editions Sidwaya.

 

S’agissant du premier sujet, le Secrétaire général du Syndicat, Siriki Dramé a fait le point  de la rencontre entre les membres du bureau et le chef de l’Etat sur la situation nationale. Concernant le deuxième point, il a été consacré à l’élection des nouveaux membres de la section SYNATIC de Sidwaya.  A ce titre, Ruffin Paré a été reconduit au poste de  Secrétaire général de la section. Quant aux autres membres, le choix de l’Assemblée s’est porté sur Nadège Yé, Emmanuel Bicaba, Joseph Kinda et Achille Ouédraogo, respectivement Secrétaire à l’information, Secrétaire aux affaires sociales, Secrétaire à l’organisation et Trésorier. Ce cadre de concertation a été également une occasion pour le bureau sortant de faire le point de son bilan moral et financier. Au titre du bilan moral, on peut citer, entre autres, la participation de la section à la lutte du bureau national autour de la transformation des médias publics en sociétés d’Etat, le plaidoyer pour l’organisation des concours et examens professionnels aux profits des contractuels, rencontre d’échanges avec les travailleurs de l’AIB sur le décrochage de l’agence des Editions  Sidwaya. Il faut également rappeler  que la section, sur invitation de la Direction générale, a participé à l’élaboration d’un plan stratégique des Editions Sidwaya, à la description des postes de travail, à la délibération des concours directs de recrutement des contractuels Sidwaya. Pour ce qui est du bilan financier, il ressort que le bureau a pu bénéficier de la subvention de la Direction générale en 2019 et en 2021. Ainsi, la subvention de 2019 a permis d’organiser une journée syndicale. Quant à celle de 2021, elle a servi à assister des membres qui étaient dans des situations difficiles.

Service communication des Editions Sidwaya

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.